Rupture collective du jeûne : l'Union des journalistes du Woroba échange sur "comment maintenir les acquis du mois de ramadan"





rupture-collective-du-jeune-lunion-des-journalistes-du-woroba-echange-sur-quotcomment-maintenir-les-acquis-du-mois-de-ramadanquot


Au lendemain de la nuit du destin célébrée samedi, l'Union des Journalistes et Communicateurs du Woroba (UJC-Woroba) a organisé dimanche 9 mai 2021, sa toute première rupture collective de jeûne, au restaurant de la faculté de médecine de l'Université Félix Houphouët Boigny d'Abidjan-Cocody.

Sur invitation d'un fils du Woroba et chef d'entreprise dans la restauration, El hadj Vanama Togba les membres de l'UJC-Woroba se sont retrouvés en cette soirée du dimanche pour partager le repas mais aussi échanger

Se prononçant autour du thème : " Comment maintenir les acquis du ramadan?", Imam Mamadou Sanogo, directeur des programmes de la radio islamique Al Bayane a révélé les bienfaits de ce mois sur la vie des hommes. Il a aussi évoqué la zakat el fitr (aumône obligatoire) que tout musulman doit offrir aux nécessiteux avant l'accomplissement de la prière de l'Aïd el fitr. Cette aumône dont l'équivalent est de 2,5 Kg peut être donnée en numéraire ou en vivre.

Parlant du maintien des acquis, l'imam Sanogo enseigne qu'il consiste à s'éloigner du péché par tous les moyens et poser quotidiennement de bonnes actions comme la lecture du Coran, les invocations et évocation. Ce qui passe, selon lui, par l'élaboration d'un programme pour atteindre la piété.

Au nom de l’Union, Youssouf Touré a exprimé la gratitude de l’Union à El hadj Togba pour son sens élevé de solidarité et de générosité à l'endroit de ses frères et sœurs du district du Woroba. Il a insité sur l’importance de la générosité et de ses mérites et invité par la même occasion, les membres de l'union, à plus d'engagement et d'abnégation pour le positionnement de l’organisation.

Quant au donateur, El hadj Vanama Togba s'est dit tout heureux d'être en compagnie de ses frères et sœurs. " En tant que des  professionnels de la communication, il faut communiquer sur vos différentes activités. De mon côté, je suis prêt à vous accompagner pour le développement du district'', a rassuré le donateur.

L’UJC-Woroba est une organisation professionnelle de média regroupant des journalistes et communicateurs natifs ou ayant un intérêt particulier dans le district du Woroba.

Le district du Woroba est composé des régions du Bafing, du Béré et du Worodougou ayant respectivement pour chefs-lieux de régions, Touba, Mankono et Séguéla.

Lambert KOUAME avec sercom

En lecture en ce moment

Erratum

4e tournoi des natifs : ferveur populaire et ambiance carnavalesque