CAN 2023 : le groupe Yodé et Siro mobilise plus de 200 artistes pour accompagner les Eléphants à Bouaké





can-2023-le-groupe-yode-et-siro-mobilise-plus-de-200-artistes-pour-accompagner-les-elephants-a-bouake

Yodé et Siro ont battu le rappel des troupes pour soutenir les Eléphants



A l’initiative du groupe zouglou Yodé et Siro (Yes), ce sont plus de 200 artistes musiciens, chanteurs et percussionnistes qui accompagneront les Eléphants de Côte d’Ivoire pour les quarts de finales de la CAN 2023, au Stade de Bouaké, le samedi 3 février 2024.

« Lors des 8e de finale contre le Sénégal à Yamoussoukro, tout le monde a vu que nous avons gagné le match sur le terrain. Mais dans les tribunes, le Sénégal nous a piétinés en matière d’animation. L’on n’entendait que leurs supporters qui ont fait beaucoup de bruits du début jusqu’à la fin du match. Nous avons donc pris l’initiative de contacter tous les groupes d’animation communément appelés wôyô, afin de nous mobiliser pour faire entendre la voix du 12e homme sur le terrain, au cours du match contre le Mali », a expliqué Yodé que nous avons rencontré au cours d’une répétition à Abidjan.

Si l’initiative est belle et a été saluée par de nombreux opérateurs culturels, Siro, l’autre membre du groupe avoue cependant que dans la faisabilité, les choses ne sont pas faciles puisque c’est seulement maintenant que l’appel a été lancé.

«Chaque groupe a sa façon de jouer et ce n’est pas évident d’arriver à mettre tout le monde dans le même rythme. Nous allons néanmoins essayer de rappeler toutes les bases de la musique ivoirienne. Pour ce faire, nous multiplions les répétitions pour sortir quelque chose de potable. Ce sont les chansons populaires que nous allons reprendre. Donc tous les supporters ivoiriens doivent être membres du comité national de soutien aux éléphants à Bouaké », a-t-il déclaré.

Les artistes qui ont répondu spontanément à l’appel de Yodé et Siro ont dit leur volonté de participer à cette aventure afin de pousser les Eléphants à la victoire finale.

Solange ARALAMON

 

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Election à l'assemblée nationale : Mabri Toikeusse en colère

Côte D’Ivoire/ Médias : les journalistes catholiques envoyés en mission