L’ANP appelle à l’équilibre de l’information lors des sénatoriales partielles





lanp-appelle-a-lequilibre-de-linformation-lors-des-senatoriales-partielles


L’Autorité nationale de la presse (ANP) appelle les organes de presse à l’équilibre de l’information lors des sénatoriales partielles de juillet, fait savoir une note de l’organe de régulation parvenue à l’AIP.

Selon l’ANP, pendant la période de campagne, les organes de presse doivent veiller au respect des principes de pluralisme, d’équité et d’équilibre de l’information en faveur de l’ensemble des candidats en lice.

La note rapporte également que les organes de presse doivent veiller au respect des règles professionnelles prévues par la législation en vigueur et plus particulièrement, au strict respect de l’équilibre de l’information relative aux candidats en lice.

Il est aussi interdit, dans les organes officiels de presse, que sont Fraternité matin et l’Agence ivoirienne de presse, toute publicité à des fins de propagande.

En outre, sont interdits des écrits injurieux, diffamatoires, attentatoires à l’honneur, à la dignité des candidats ou incitant à la haine à leur encontre, et la publication sous quelque forme que ce soit, des estimations de vote ou de sondages pendant la campagne électorale.

Tout contrevenant aux interdictions contenues dans la présente décision s’expose aux sanctions prévues par les textes en vigueur, note t-on.

Les sénatoriales partielles se tiendront le 31 juillet 2021 et concerneront cinq circonscriptions pour cause de décès ou de démission des anciens élus.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Racisme dans les stades européens, Yaya Touré accuse la Fifa

Elephants de Côte d'Ivoire : Jumaa Saeed comme Drogba au Felicia