1ère édition du Festival des mères : Les organisateurs se félicitent de la réussite du Festi'Mum 2021





1ere-edition-du-festival-des-meres-les-organisateurs-se-felicitent-de-la-reussite-du-festimum-2021


La première édition du festival dédié aux mamans intitulé "Festi'mum" qui s'est déroulé dans le cadre de la célébration de la fête des mères,le dimanche 30 mai 2021, au palais de la culture de Treichville a été un réussite, selon les organisateurs.

En effet, au cours d'une conférence de presse animée le  mercredi 9 juin dernier, les initiateurs que sont  Diomandé Kassindou et Sabrina Fodzo, ainsi que toutes leurs équipes se sont félicités du coup d'essai devenu un coup de maître. 

 " Pour cette première édition, on peut dire qu'elle a été une grande réussite avec près de 5 250 femmes venues de partout rien que pour s'amuser. Et nous sommes fiers…", a expliqué le commissaire général du festival, M. Diomandé. Qui a ajouté : "il s'agissait d'offrir à nos génitrices des moments forts de joie et de gaieté dans une ambiance fraternelle. J'aimerais faire de Festi'Mum un grand événement, le plus grand festival dédié à la femme dans l'Afrique de l’Ouest".

Manifestation culturelle, festive et artistique qui a pour ambition de rassembler les mamans autour des valeurs de paix, de solidarité et de partage, Festi'Mum 2021 à été l'occasion pour les mamans de remporter de nombreux lots en participant aux activités organisées à leur intention.  C’est dans ce cadre qu’au terme du jeu "Pour maman, je dis oui", Kouamé Aya Jeannette, couturière dans la ville de Gagnoa, est repartie avec une télévision écran plat, et Daï Benardette, ménagère dans la ville de San Pedro, a remporté un réfrigérateur.

Grâce à l’intervention du ministre de la Santé, les organisateurs disent avoir pu dépister et tester gratuitement 446 femmes du cancer de l’utérus et du sein à travers les équipements (deux véhicules médicaux avec tous les accessoires et les appareils, des sages-femmes, des caches nez, des gels hydroalcoolique,  des ophtalmologues, etc.) mis à leur disposition.  Sur les 446 femmes, selon eux, quatre ont été testées positives.

"Ces quatre femmes, qui ont été testées positives, seront prises en charge par le Programme national de la lutte contre le cancer de l’utérus (PNLCA) et l’ONG Vie et Santé (…) Nous aimerions, pour la deuxième édition, que le gouvernement ivoirien nous viennent en aide. Nous accepterons toutes les aides qui viendront pour la deuxième édition qui aura lieu l’année prochaine à la période des fêtes des mères", a fait savoir la commissaire générale adjointe, Sabrina Fodzo.

 

Khady SANOGO (stagiaire)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Mali : à Bamako, une manifestation contre le président dégénère, au moins un mort

Décès d’Hamed Bakayoko : L’hommage des journalistes au "Golden Boy de la presse ivoirienne"