Côte d’Ivoire / Alternative à l’érosion et les crues du fleuve N’Zi : Bientôt 15 maisons construites pour commencer







L ’alternative à l’érosion et à la crue du fleuve N’Zi à Toumodi pourrait venir de constructions de maisons adaptées. C’est tout le sens du partenariat entre LafargeHolcim Côte d’Ivoire et l’organisation internationale Habitat for Humanity signé, jeudi. La convention signée entre les deux parties consiste en la construction par 14 Trees, filiale de LafargeHolcim, d’une quinzaine de logements à Toumodi,  précisément dans le village de Dida-Nglossou en blocs de terre comprimée et stabilisée au ciment (Durabric, briques en terre-ciment, un produit de l’entreprise de vente de matériaux de construction).
" Les briques de terre stabilisées au ciment sont une solution qui vient accélérer le processus de construction de l’Afrique. Il s’agit d’une innovation durable, éprouvée mais surtout réplicable partout. Nous l’avons déjà mis en place au Malawi où nous avons produit près de 2 millions de briques qui ont permis de construire plusieurs centaines de maisons, écoles et cliniques en zone rurale et urbaine. Les 15 maisons de ce projet en Côte d’Ivoire marqueront le début d’une nouvelle ère", explique François Perrot, le directeur général de 14Trees.
"C’est extrêmement gratifiant de prendre part à un projet avec un sens social aussi élevé et d’autant plus gratifiant que d’innover sur une nouvelle technologie qui permette de résoudre l’équation économique et qualitative du logement abordable", a ajouté Xavier Saint Martin Tillet, directeur général de LafargeHolcim Côte d’Ivoire.

Partarger cet article

En lecture en ce moment

SNPECI (Fraternité Matin) / Licenciement : Les agents font un sit-in pour interpeller les autorités

Au Sri Lanka, plus de 200 morts dans des explosions visant des églises et des hôtels