Présidentielle 2020 : Soro Guillaume éligible selon la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples





Présidentielle 2020,Guillaume Soro,Soro,Guillaume Kigbafori Soro,Cour africaine des droits de l'Homme et des peuples


On peut parler d'un véritable coup de théâtre. La Cour africaine des droits de l'Homme et des peuples vient de déclarer Guillaume Kigbafori Soro éligible à la présidentielle d'octobre 2020, dans une décision rendue, ce mardi 15 septembre 2020.
En effet, dans l'affaire " Guillaume Kigbafori Soro et autres contre la République de Côte d’Ivoire", la Cour ordonne de " surseoir à l'exécution de tous les actes pris à l'encontre du requérant Guillaume Kigbafori Soro subséquemment à l’ordonnance du 22 avril 2020 jusqu’à la décision de la Cour sur le fonds". Elle exige surtout de l’État de Côte d’Ivoire de " prendre toutes mesures nécessaires en vue de lever immédiatement tous les obstacles empêchant le requérant Guillaume Kigbafori Soro de jouir de ses droits d'élire et d’être élu notamment lors de l’élection présidentielle d'octobre 2020".
Enfin, la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples attend des autorités ivoiriennes qu'elles fasse un rapport, dans un délai de 15 jours, sur la mise en œuvre des mesures provisoires ordonnées dans cette décision.
La Cour constitutionnelle ivoirienne a rejeté la candidature du président du mouvement politique Générations et peuples solidaires (GPS). Cette décision de la Cour devrait pouvoir remettre Guillaume Soro dans la course si le régime d’Abidjan décide d'aller dans le sens de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Athlétisme : Les raisons d’un fiasco ivoirien à Doha

Tensions au Mali: internet et les réseaux sociaux aussi perturbés