Plus droit au salon d’honneur !







Il dit avoir laissé le tabouret pour le fauteuil présidentiel en 2020. Mais depuis son départ de la présidence de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, l’ex-chef rebelle non repenti a amorcé sa descente en enfer. Il est désormais un homme seul et infréquentable. Tous ses anciens compagnons de la rébellion l’ont vomi. Son arrogance, son orgueil et ses discours vindicatifs ont fini par retourner contre lui tous les Ivoiriens. Qui dénoncent partout aujourd’hui, ses discours haineux. Les chefs religieux musulmans ont pendant la fête de la fin du Ramadan mis en garde Soro Kigbafori Guillaume pour ses discours haineux et appelé à la cohésion sociale. L’homme est pointé du doigt comme ennemi numéro de la paix et de la stabilité retrouvées. Les présidents africains l’ont déclaré persona non grata dans leurs palais. Devenu depuis sa démission, citoyen lambda, l’ex-chef rebelle n’a plus droit au salon d’honneur. Il lui est formellement interdit d’y rêver encore. Plus d’honneur pour lui, plus d’escorte, ni de gardes du corps. L’ancien chef rebelle est isolé. Un homme seul qui, déboussolé, déprime et fait de grosses sorties de route, débitant tous les jours que Dieu fait de grossiers mensonges sur le pouvoir d’Abidjan. Tout dans ses discours pue à mille lieues, la rancune, la haine et une rage de vengeance. Les grandes oreilles de la République le savent et épinent jour et nuit ses faits et gestes. Ses anciens compagnons font le vide autour de lui pour sa conduite actuelle jugée exécrable. Le député de Ferkessédougou est aux yeux de tous infréquentable ! L’homme est tombé de son piédestal et n’est rien du tout dans ce pays. Même l’ancien chef de l’Etat, Henri Konan Bédié, qui avait envisagé une alliance avec l’ex-chef rebelle s’est ravisé pour voir aujourd’hui du côté du FPI de Laurent Gbagbo. Il n’y a aucun parti politique pour se rallier à lui, tant l’homme est porté sur les arguments des armes pour espérer parvenir à ses fins. Les fins limiers de la sécurité de la Côte d’Ivoire ne doivent pas lui lâcher les baskets. Sa descente aux enfers a commencé donc avec son interdiction du Salon d’honneur.

Bonne lecture et à la semaine prochaine inch’Allah !

 

Bill Terrasson

En lecture en ce moment

Critiquée après la mort d'Arafat dj, Tina Glamour réagit

Les élèves du lycée de Prikro instruits sur les conditions d’entrée à l’INPHB de Yamoussoukro