Côte d’Ivoire/ Les premiers médicaments destinés à la CMU disponibles





CMU,Médicaments,disponibles


Les premiers médicaments nécessaires pour la généralisation de la Couverture maladie universelle (CMU) ont été acquis et sont déjà sur place en Côte d’Ivoire, a assuré, lundi, le directeur général de la Nouvelle pharmacie de la Santé publique (NPSP), Pr Ange-Désiré Yapi.

« Ces médicaments sont à ce jour disponibles dans les entrepôts de la Nouvelle PSP CI », a-t-il informé lors de la conclusion de conventions avec les acteurs du secteur pharmaceutique afin de garantir l’accessibilité de ces produits.

Il a exprimé sa gratitude au gouvernement pour avoir autorisé la mise à disposition de la Nouvelle PSP, des ressources ayant permis les premiers achats des médicaments de la CMU.

Ambition majeure du gouvernement en matière de santé, la CMU est un système de protection contre le risque maladie, obligatoire pour l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire, nationales comme non nationales, dont seulement quelque 5% bénéficie, à ce jour, d’une couverture sociale, selon les chiffres officiels.

Ce système, avec pour socle la solidarité nationale, offre deux régimes. L’un contributif dont les bénéficiaires doivent s’acquitter d’une cotisation mensuelle de 1.000 francs CFA par mois, et l’autre non contributif, à destination des populations dites économiquement faibles ou démunies dont la contribution sera subventionnée.

Après une phase expérimentale de plus de 18 mois qui a permis d’éprouver le fonctionnement des mécanismes, la CMU est en extension suivant un principe de “généralisation progressive”.

Le début du prélèvement des cotisations des acteurs du secteur formel est prévu pour le 1er juin, en vue du démarrage effectif des prestations dès le 1er juillet.

(AIP)

kg/cmas

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Ballon d’or africain/ Wilfried Zaha, seul ivoirien nominé

Concert Debordo-Arafat du 29 décembre/ Debordo retiré de l’événement