Il y a un an, Gbagbo regagnait la Côte d’Ivoire après 10 ans d’absence





il-y-a-un-an-gbagbo-regagnait-la-cote-divoire-apres-10-ans-dabsence


L’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, acquitté des charges retenues contre lui par la Cour pénale internationale (CPI) suite à la crise postélectorale de 2011, a regagné la Côte d’Ivoire le 17 juin 2021, dans la liesse par les populations.

Cela fait aujourd’hui, un an, jour pour jour que l’ancien pensionnaire de la prison de Scheveningen a foulé à nouveau le sol ivoirien, après 10 ans d’absence.

Un retour qui, il faut le rappeler, avait suscité des vives tensions et appréhensions selon qu’on est proche du pouvoir ou de l’opposition.

Pour les partisans du pouvoir, il n’était pas opportun que Laurent Gbagbo, qu’ils considèrent comme leur bourreau, malgré son acquittement, revienne "les narguer".

Quand du côté opposition, l’on voyait le retour de Laurent Gbagbo comme le signe d’un début d'une réconciliation vraie.

La raison ayant pris le dessus sur toute autre considération, les autorités ont mis tout en place et Laurent Gbagbo a regagné la mère patrie et jusqu’à présent, son retour n’a interféré en rien, la paix sociale ni entravé le bon déroulement des activités des uns et des autres.

Moins d’un mois après son retour, il s’est rendu à Daoukro, pour une visite fraternelle à son frère aîné, Henri Konan Bédié.

Le 27 juillet, il a été reçu au palais de la présidence de la République par le chef de l’Etat Alassane Ouattara où main dans la main, les deux personnalités ont exprimé le plaisir de se revoir et se sont parlé fraternellement et amicalement.

Des rencontres qui ont contribué à véritablement décrisper l’atmosphère. Une accalmie qui a sans doute favorisé la bonne tenue de la phase 5 du dialogue politique tenu du 16 décembre 2021 au 4 mars 2022 et qui a vu l’ensemble des participants apposer leur signature au bas du rapport final.

Pour l’heure, chacun mène ses activités sans que cela n’entrave celles de l’autre et cela augure de perspective prometteuse surtout quand le ministre ivoirien de la Réconciliation et de la Cohésion sociale révèle que les trois grands (Bédié, Ouattara et Gbagbo) vont se retrouver avant la fin de l’année pour parler de la Côte d’Ivoire.

Lambert KOUAME 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Voici les stades qui vont accueillir la Can 2023 en Côte d’Ivoire

Deux africains dans le top 10 des joueurs les plus chers au monde