Accès à l’eau potable dans la région du Gôh: Laurent Tchagba dote deux villages de Gagnoa en infrastructures





acces-a-leau-potable-dans-la-region-du-goh-laurent-tchagba-dote-deux-villages-de-gagnoa-en-infrastructures


Le ministre de l’hydraulique, Laurent Tchagba, accompagné de son collègue, ministre délégué en charge de l'Intégration Africaine, SEM Alcide Djédjé, ont apporté du bonheur aux populations des villages de Kragbalilié et de Zikplignan, dans la région du Gôh.

En effet, dans la matinée du samedi 8 mai, les villageoiss de Kragbalilié,  Dalilié. Gnamagnoa et Abayo, dans le canton Guébié ont participé, dans l’effervescence, à la cérémonie de lancement des travaux de construction du château d'eau multi-villages. Un ouvrage d'un coût global de 575 Millions FCFA entièrement financé par l'État de Côte d'Ivoire dont les travaux s'exécuteront en 06 mois, viendra mettre fin à des décennies de calvaire d'eau.

Pour l’occasion, le ministre Laurent Tchagba a expliqué que la vision du gouvernement, à travers ces actions, est de garantir de l’eau potable à toutes les populations ivoiriennes.

" Nous sommes à la tâche au quotidien pour réaliser cette vision. Pour ce faire,  plusieurs grands projets sont en cours tant à Abidjan qu'à l'intérieur du pays pour améliorer la desserte en eau potable des populations. Ce qui leur permettra de se détourner des puits et autres marigots dont l’eau est source de maladies hydriques", a-t-il déclaré. 

Les élus et cadres de la Région et le chef du village, porte-parole de la population,  n'ont pas manqué de témoigner leur reconnaissance au Président de la République SEM Alassane Ouattara qui permet à leur village d’avoir leur premier château d’eau, plus de  60 ans après l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

C’est au pas de course que, juste après Kragbalilié, les délégations ministérielles ont rallié  le village de Ziplignan ( Bayota), dans le canton Zédi.

Ici, Laurent Tchagba a mis officiellement en service, le château d’eau qui desservira les villages de Zikplignan et de Didia. 

"Grâce à ce système d'alimentation en eau potable de type hydraulique urbaine d'un coût global de 402 millions FCFA entièrement financé par l'État de Côte d'Ivoire (un château d'eau de 100 m3 sur 15m de hauteur, la pose de 23 kilomètres de canalisations, un forage de 14 m3/h de débit d'exploitation), les populations de ces deux localités estimées à 11 471 habitants n'iront plus s'approvisionner en eau dans les marigots et puits", a une fois de plus indiqué le premier responsable de l’eau en Côte d’Ivoire.

Comme à Kragbalilié le matin, le parrain de la cérémonie, SEM Alcide Djédjé, a appelé les cadres de la région à se détourner de la politique politicienne pour mettre en avant le développement de leurs localités qui ont besoin de développement.

" Pensez à laisser des traces de développement dans vos localités à la postérité. Nous les humains, nous passerons, mais les ouvrages que vous aurez acquis resteront pour les générations à venir", a-t-il exhorté. Par la suite, il plaidé pour qu’en plus de l’eau, le gouvernement offre aux villages visités du bitume afin de les sortir de l’enclavement. 

Solange ARALAMON

 

 

En lecture en ce moment

M'batto/ Litige foncier entre la famille Offoumou Baka et des planteurs Agnis : vers un règlement pacifique du conflit

Syllama Design ‘’Créatrice de bijoux et accessoiriste de mode’’ : ‘’Il faut faire des sacrifices…’’