Allah Kouadio Rémi, après la première réunion du Comité politique : "L’objectif de ce comité politique du PDCI-RDA est en harmonie avec l’existant"





allah-kouadio-remi-apres-la-premiere-reunion-du-comite-politique-quotlobjectif-de-ce-comite-politique-du-pdci-rda-est-en-harmonie-avec-lexistantquot


Le Comité politique du Pdci-Rda a effectivement, tenu sa toute première réunion, hier, au siège du Pdci-Rda. Elle a duré près de deux (02) heures. Soit de 10 heures30 minutes à 12 heures. Le coordonnateur général, le ministre Allah Kouadio Rémi, à la fin de cette rencontre, a fait le point des échanges. Ci-dessous sa déclaration à la presse.

Monsieur le coordonnateur général du Comité politique, que retenir de cette première rencontre ?

Comme annoncé dans le communiqué, c’est une réunion de prise de contact du comité politique que vient de créer le président Henri Konan Bédié. Cela a été écrit, cela est su. Ce comité est chargé de l’analyse, de l’élaboration de la stratégie politique et du suivi politique des activités du parti sous l’autorité du président Henri Konan Bédié. Et en liaison avec son cabinet. Et tout cela, pour le renforcement du positionnement politique du Pdci-rda sur l’échiquier politique national. Les autres articles précisent la composition et le fonctionnement. Et il était bon que ce document étant paru et rendu public depuis le 26 avril, nous puissions faire cette première réunion de contact d’abord pour échanger les civilités. Bien entendu, les personnalités qui ont été promues et cooptées reconnaissaient déjà, mais il était bon qu’à bâtons rompus, chacun puisse nous dire comment il voyait les méthodes que nous mettrons en place pour pouvoir réussir cette mission. Vous le savez, quel que soit le texte juridique, il y a la lettre, il y a également l’esprit. Et l’esprit est détenu par celui qui a conçu le texte et qui d’ailleurs, en est en même temps le signataire. A savoir le président du parti. Nous avons donc sollicité une audience afin qu’il puisse nous accorder, à sa convenance, une séance de travail, préciser l’esprit donc des textes qu’il a eu à prendre. Mais surtout, c’était l’occasion pour dire merci au président Henri Konan Bédié. A titre personnel, ayant été promu au rang de coordonnateur général, j’ai donc la direction de ce comité politique, je dois l’animer avec tous ceux qui y sont. Je voudrais, ici, lui traduire toute ma reconnaissance pour cette marque de considération que vient d’exprimer le président Henri Konan Bédié en mon endroit. Je dois aussi dire que tous les membres du comité politique ont eu à prendre la parole lors de ces échanges fraternels et tous m’ont chargé d’être leur interprète auprès  du président Henri Konan Bédié pour lui exprimer également leur reconnaissance pour la confiance qu’il a placée en eux en les cooptant pour le comité politique. ils me chargent également de lui dire qu’ils feront de leur mieux et qu’ils se tiennent à sa disposition à tout moment pour réussir la mission qu’il a bien voulu leur confier. Voilà en gros l’objet de notre rencontre, qui, je le rappelle, est une rencontre de contact. Mais cette rencontre était importante non seulement pour le président qui nous a nommés, mais surtout pour les militants, qui, ayant vu cette nouvelle structure, se sont certainement posés beaucoup de questions. Il est donc normal que très rapidement, nous puissions nous mettre au travail pour que chaque militant sache exactement ce que fera ce comité politique. Mais d’ores et déjà, je dois vous dire que l’objectif est que ce comité soit en harmonie avec l’existant. C’est à cela que nous allons tous travailler. Nous allons faire en sorte que ce comité s’insère dans la mécanique du Pdci-rda de manière huilée, harmonieuse pour que nous puissions avoir des résultats très rapidement. Cela tient à cœur au président de faire en sorte, dans la situation présente du Pdci-rda, que tous les responsables, toutes les intelligences du Pdci-rda, puissent être utilisés à bon escient afin qu’ensemble, nous puissions atteindre l’objectif qui est celui de tout parti qui se respecte, conquérir le pouvoir d’état et l’exercer dans les meilleures conditions. Nous aurons d’autres réunions et nous expliquerons ce que nous sommes en train de faire.

Tous les membres étaient-ils présents à cette rencontre ?

A cette présente réunion, la plupart des membres du comité politique étaient présents. Ceux qui n’étaient pas là, étaient dûment excusés. ils avaient une activité aujourd’hui (ndlr hier) qui est connue et ne pouvaient pas être là. Je les ai eus, le secrétaire général les a tous eus. Et donc je pense que les choses vont aller bon train.

Source : Le Nouveau Réveil

En lecture en ce moment

Patrice Motsepe ‘’Nous avons besoin que la Côte d’Ivoire remporte la coupe du monde’’

Obsèques de Laurent Dona Fologo: Le monde de la presse et de la communication rend hommage à "un exemple"