197 personnes placées sous procédure judiciaire après les violences électorales





197-personnes-placees-sous-procedure-judiciaire-apres-les-violences-electorales


197 personnes ont été placées sous procédures judiciaires en Côte d’Ivoire à la suite des violences perpétrées avant, pendant et après les élections présidentielles du 31 octobre.

« Parmi ces personnes, cent-soixante-dix sept (177) sont détenues, dix-sept (17) sont sous contrôle judiciaire, une (1) est en liberté provisoire et deux (2) sont inculpées et non-détenues.», a précisé le ministre de la Justice. Sansan Kambilé lors d’une réunion du Conseil national de sécurité présidée par le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara.

Selon le bilan officiel, au moins 87 personnes ont été tuées et 484 autres blessées dans les violences survenues dans plusieurs localités de Côte d’Ivoire lors du processus électoral.

Le Conseil national de sécurité a «condamné tous ces actes de violence et a approuvé la mise en place d’une Unité Spéciale d’Enquête, pour un traitement accéléré des procédures. » afin que “les auteurs et commanditaires de ces actes odieux soient identifiés et traduits, dans les meilleurs délais, devant les juridictions nationales ».

Fulbert YAO

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Football féminin : le député-maire Yssouf Diabaté soulage les Onze sœurs de Gagnoa

3e mandat d’Alassane Ouattara : Bictogo, Guikahué et Assoa Adou se prononcent