Le sel de la vie !





le-sel-de-la-vie


Bien que la période ne soit pas à la rigolade, nous avons malgré tout esquissé un sourire lorsque nous avons lu le commentaire d’un de nos sympathisants sous un post relatant notre défaite face au FC San Pedro dans le cadre de la 20e journée de la Ligue 1. Ainsi a-t-il écrit :

 

« On attend votre prochain éditorial pour voir ce que vous allez trouver comme alibi ».

 

Nous avons été heureux d’apprendre que ce supporter attendait avec impatience notre petite contribution, ce qui signifie qu’il la lit avec attention et nous l’en remercions.

 

En ce qui concerne le contenu de son message, qu’il sache que nous nous interrogions nous-mêmes sur ce dont nous pourrions bien écrire en cette période délicate. Si nous partageons son désarroi et sa déception face à nos résultats actuels en Ligue 1, il nous faut revenir sur l’objet de cette chronique qui ne se veut en aucun cas être une tribune pour défendre qui que ce soit mais plutôt pour tenter d’éclairer certains points de la vie de notre club, tout en admettant que l’on ne soit pas en accord avec nous. Sans que nous soyons choqués par ses propos, le mot « alibi » ne nous semble, dès lors, pas particulièrement le plus approprié puisqu’il ne s’agit pas ici d’en trouver à quiconque.

 

Une fois cela présenté, que dire de plus sur cet enchaînement de 4 matchs de Ligue 1 avec 4 points pris, 2 buts marqués et 3 encaissés ? Pas grand-chose de nouveau sauf à continuer à faire confiance en nos soldats et en notre staff et profiter du passage à une nouvelle compétition pour penser à autre chose, sortir de cette spirale négative qui entame inexorablement le moral de tous. Même s’il est certain que cela ne règlera pas nos problèmes offensifs, tout du moins, cela permettra à nos joueurs de sortir de leur quotidien et de se poser les bonnes questions sur leur engagement et leur investissement personnel à un moment crucial de la saison.

 

Car il ne faut pas se tromper, à ce stade de la saison, tout est entre leurs mains (ou leurs pieds), qu’il s’agisse du résultat final de la saison, de la qualification pour une Coupe africaine la saison prochaine mais aussi de leur ambition personnelle pour la suite de leur carrière. Il est des moments dans la vie où il faut savoir prendre ses responsabilités et montrer ses véritables ambitions en sortant ses tripes sur le terrain. Quelle chance de pouvoir vivre ces rares moments de vérité que d’autres ont qualifié comme le « sel de la vie », « ces choses agréables auxquelles notre être profond aspire, ces images et ces émotions, ces moments empreints de souvenirs qui font le goût de notre existence, qui la rendent plus riche, plus intéressante que ce que nous croyons souvent et dont rien, jamais, ne pourra être enlevé à chacun » (Françoise Héritier).

 

Benoît YOU

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

La Fédération ivoirienne de Krav Maga trace les sillons de l'avenir

Après les prétendues réponses du Cheick Boikary Fofana aux Évêques : Voici la position des Imams