ET VLAN. Charrue avant les bœufs, volontairement méchante !





et-vlan-charrue-avant-les-boeufs-volontairement-mechante


Le Conseil des ministres du 13 mars a décidé d’un dispositif de relogement comprenant une série de mesures dont le soutien de l'État au relogement à hauteur de 250 000 FCFA par ménage ; l'accompagnement des propriétaires ayant des titres fonciers en vue d'acquisition de parcelles en pleine propriété ; Un site potentiel pour le recasement d’un coût, dit-on de 15 milliards FCFA ;l'allocation d'une aide à la construction d'un montant forfaitaire de 1 million FCFA par famille en vue d'accompagner chaque famille dans la construction de son logement ; la mise en place d'un organe spécial dénommé Cellule aménagement des quartiers précaires du District autonome d'Abidjan logée à la Primature pour assurer le suivi des déguerpissements… Le gouvernement attend certainement des MERCI de la part de ces hommes et femmes qui ont vu leur vie détruite, à travers la démolition inhumaine de leurs habitations, commerces et autres. Mais, question : Pourquoi l’Etat qui a tous ces moyens n’a pas fait tout cela avant de procéder à la démolition des quartiers ? C’est comme la charrue avant les bœufs, de façon volontairement méchante.

EDDY PEHE


Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

L’église Évangélique des Assemblées de Dieu de Côte d’Ivoire annonce la reprise des cultes à l’intérieur du pays.

Côte d’Ivoire : Une ONG veut rassembler toutes les composantes de la vie polique dans une même salle