France : Robert Badinter, le père de la lutte contre la peine de mort est mort





france-robert-badinter-le-pere-de-la-lutte-contre-la-peine-de-mort-est-mort

Le père de l’abolition de la peine capitale s’en est allé



L’ancien ministre de la Justice et combattant acharné contre la peine de mort, Robert Badinter, est mort dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 février 2024, à l'âge de 95 ans.

Ancien ministre de la Justice sous le président François Mitterrand, Robert Badinter fut, en sa qualité d’avocat puis de garde des Sceaux, l’artisan de l'abolition de la peine de mort, votée par l'Assemblée nationale en octobre 1981. Il considérait la peine de mort comme une « honte pour l’humanité ».

"Avocat, garde des Sceaux, homme de l’abolition de la peine de mort, Robert Badinter ne cessa jamais de plaider pour les Lumières. Il était une figure du siècle, une conscience républicaine, l’esprit français", a salué sur X (ex-tweeter) le président de la République française, Emmanuel Macron.

Lambert KOUAME

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Point de la situation de la COVID-19 au 27/08/2021: 267 nouveaux cas

Grand Bassam : Un camion bascule dans la lagune au niveau du bac d'Éloka