Le Vatican autorise la bénédiction des couples homosexuels : l’Église catholique vers une crise ouverte





le-vatican-autorise-la-benediction-des-couples-homosexuels-leglise-catholique-vers-une-crise-ouverte

Le pape François conduit-il l'Église catholique vers une grave crise?



La décision du Vatican, prise lundi 18 décembre 2023, d’autoriser la bénédiction des couples de même sexe suscite une vive polémique au sein de la communauté catholique. Des voix s’élèvent aussi bien du côté des responsables de l’Eglise, notamment chez les conservateurs américains, que du côté des fidèles qui considèrent les relations homosexuelles comme un péché. Mais en réalité, que dit le document du dicastère pour la Doctrine de la foi ?

Un passage du document de huit pages résume bien la mesure : « Il est possible de bénir les couples en situation irrégulière et les couples de même sexe, sous une forme qui ne doit pas être fixée rituellement par les autorités ecclésiales, afin de ne pas créer de confusion avec la bénédiction propre au sacrement du mariage ». Plus clairement, cette décision stipule que les prêtres peuvent désormais bénir les couples en situation irrégulière (divorcés remariés) et les couples de même sexe (homosexuels). Mais tout cela devrait se faire hors liturgie, c’est-à-dire en dehors du rituel traditionnel du mariage tel que célébré par les catholiques. Le sacrement du mariage étant exclusivement réservé aux couples hétérosexuels.

Bien que n’étant pas reconnu par l’Église, le mariage de personnes du même sexe est célébré dans certains pays tels que la Belgique et l’Allemagne. Mais, cette fois, la prise de cette mesure plusieurs fois évoquée mais rejetée par le Vatican, a créé une onde de choc dans l’Église catholique. Des voix s’élèvent déjà pour clouer au pilori le pape François considéré comme le chef de file de ceux qui sont en train de travestir la doctrine de la foi.

En mars 2021, le cardinal Luis Francisco Ladaria Ferrer, alors préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi et farouche opposant au mariage homosexuel déclarait : « Il n’est pas licite de donner une bénédiction aux relations ou partenariats, même stables, qui impliquent une pratique sexuelle hors mariage […] comme c’est le cas des unions entre personnes du même sexe ». Le 5 septembre 2023, ce dernier était remercié par le souverain pontife. Deux ans après, le Vatican décide de donner la bénédiction aux couples de même sexe. Pour de nombreux observateurs, ceci expliquerait cela. Dans tous les cas, il n’y a pas de doute que c’est désormais une crise ouverte au sein de l’Église catholique. Et il faut s’attendre à de nombreux rebondissements.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

La CIE précise la mesure de rationnement de l’électricité au grand public

Avant France-Côte d’Ivoire, Didier Deschamps se prononce sur le choix de Sébastien Haller