L’équipe se dessine







La Coupe d'Afrique des Nations de football 2023 approche à grands pas. La Côte d’Ivoire va abriter la 34ème édition de la CAN pour la seconde fois après celle de 1984. Ce grand évènement footballistique est prévu pour janvier 2024.

À 9 mois de cette compétition, le pays hôte a obtenu son ticket à l’issue de ses matchs amicaux (sic). Les Éléphants de Côte d’Ivoire se sont fait respecter. Ils ont confirmé leur statut. Même si la pression de la qualification n’existait pas.

En plus du spectacle qui aura lieu, les Ivoiriens attendent beaucoup de leur Onze National. L’équipe qui ira chercher ce trophée est attendue. Après quelques matchs tests sous Jean-Louis Gasset, l’espoir renait. L’équipe ivoirienne est en train d’avoir un contenu de jeu. La solidarité est de retour. L’équipe type se dessine. Même si beaucoup reste à faire, il faut avouer que beaucoup a été fait. Au regard de ce que cette formation a l’habitude de servir, on ne pouvait pas attendre mieux. Les critiques semblent avoir porté des fruits déjà visibles.

Quand l’on sait la pression sur l’équipe du pays organisateur de ce genre de compétition, il y a de quoi faire en sorte que le 11 National puisse avoir une équipe soudée et esprit de gagneur bien avant le coup d’envoi de la compétition. Les Ivoiriens ne veulent pas être que des supporters, ils veulent savourer la compétition jusqu’à la dernière minute. Et, pour cela, ils souhaitent pouvoir compter sur des joueurs capables de sortir les tripes pour, pourquoi pas, garder la Coupe à la maison et poser fièrement cette troisième étoile sur leurs épaules.

Gasset a encore du temps pour consolider son équilibre. Il a déjà le squelette, il ne reste plus que quelques touches pour nous faire vibrer en janvier prochain.

 Eric Diomande

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Patrick Achi lance le PCCET pour passer de la production à la transformation des matières premières agricoles

Gestion de l’eau : Des experts réfléchissent a la préservation de la qualité