ADO : Le Grand Gagnant !







Alassane Ouattara, président de la République de Côte d'Ivoire est un véritable tueur de buzz. Patiemment, mais sûrement, il a fini par mettre fin au honteux fonds de commerce organisé par les autorités maliennes autour des soldats ivoiriens séquestrés sans raisons valables sur leur sol. 6 mois, de juillet à janvier que cette affaire aura inutilement occupé l'esprit des populations des deux nations, le Mali et la Côte d'Ivoire, à côté des réels problèmes de développement durable. Le buzz qui a même traversé les allées de la maison de la paix à New York, à grand coup de gueule du Premier ministre par intérim du Mali, devait mourir maintenant. Stop, trop c'en était trop.

Les soldats ivoiriens sont de retour depuis la nuit de samedi sur leur terre natale. Ils étaient partis pour 6 mois de mission de protection onusienne, ils sont de retour, 6 mois après. Mission accomplie. Devrait-on dire. Rien d'autre. Le mérite et la victoire découlant de l'heureux dénouement de cette affaire revient à un seul Homme. Le Premier des Ivoiriens. S.E.M Alassane Ouattara, président de la République de Côte d'Ivoire. Le Grand Gagnant ! Face à ''un'' Assimi Goita qui a désormais face à lui seul, l'épineuse question de la lutte contre le terrorisme du Nord du pays, l’organisation des élections et l'amélioration du pouvoir d'achat de ses populations qui demeurent d'ailleurs les défis que les dirigeants de la junte n'avaient aucune raison de ranger au second plan, car c'est pour ces raisons que ces militaires ont arraché le pouvoir aux civils. Ils se sont même donné pas plus de 3 mois pour régler la question de l'insécurité et voilà plusieurs mois que rien ne bouge véritablement sur les lignes de front contre les djihadistes.

Assimi Goita, après les muscles bandés inutilement contre son voisin stratégique qu'est la Côte d'Ivoire, n'aura négocié autre chose que la garantie d'un retour normal des relations entre les deux nations après cette crise, avant de rendre les 46 soldats. L'homme fort de Bamako aura même négocié une visite d'État à Abidjan dans les jours à venir en vue de signatures de plusieurs accords bilatéraux entre les deux pays amis. Après les grands coups de gueule, le Mali revient à la Realpolitik et recherche désormais protection auprès de son voisin à qui, il n'aurait jamais dû s'attaquer. ADO, un véritable leader de la Sous région. Et avec lui la Côte d'Ivoire is back.

 

Sam Wakouboué

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Plus de deux tonnes de drogue saisies par les douanes de Noé

BAC session 2022 : un fraudeur identifié prend la fuite