8e Program for leadership Dévelopment (PLD.): 61 récipiendaires célébrés





8e-program-for-leadership-development-pld-61-recipiendaires-celebres

Les récipiendaires de la 8e promotion du PDL, en compagnie de leur parrain



Les 61 récipiendaires de la 8e promotion du Program for leadership development (PLD), a reçu ce samedi 26 novembre 2022, leurs parchemins de formation, au Radisson Blu Hotel d’Abidjan, en présence de leur parrain, le ministre des mines, de l'énergie et du pétrole, Mamadou Sangafowa Coulibaly, de parents et d'amis.

Après la formation dans plusieurs modules dont l’analyse de décisions, l’analyse de situation d’affaires, le coaching mais également l’éthique d’entreprise, la 8e promotion du PLD, a, par la voix Francis N’guessan par ailleurs, responsable de la compagnie pétrolière Petroci, a affirmé que cette formation a fait d’eux des hommes de qualité. « Nous sommes désormais des leaders qui constituons une richesse pour nos familles, nos communautés et notre nation », a-t-il dit, avant de formuler le vœu de voir ce programme axé sur la « methode des cas » se perpétuer pour le développement économique et social de la Côte d’Ivoire. 

Le directeur du programme PLD MDE Business School, Nicolas N’guessan a pour sa part, rappelé que l’objectif de ces formations est de faire évoluer le participant sur la voie de l’amélioration de ses compétences managériales. « Chaque participant a appris à perfectionner son style de leadership et de management », a-t-il dit, ajoutant que le PLD constitue le cadre idéal pour la performance des managers. 

Pour sa part, le parrain a affirmé que le monde est en mouvement et que ses filleuls sont des personnes bien formées et de qualités qui peuvent transformer les sociétés ivoiriennes.

Pour ce faire, il s'est engagé à soutenir les initiatives du MDE Business School à titre personnel et à être leur avocat auprès du gouvernement pour que les cadres de ce pays, tant du secteur public que privé, "continuent de bénéficier de la formation continue et du renforcement de capacités ». Face à la vitesse à laquelle évolue le monde, Sangafowa Coulibaly a souligné l’importance de se mettre à niveau des nouveaux défis car « les emplois d’aujourd’hui, ne seront pas ceux de demain ». 

Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Amélioration de la qualité de vie : les 6 000 âmes de Boniankro ont désormais accès à l’eau potable

Grosse performance de Sébastien Haller avec l’Ajax Amsterdam