Amadou Coulibaly sacré prix Africain du Mérite et de l’Excellence à Kigali





amadou-coulibaly-sacre-prix-africain-du-merite-et-de-lexcellence-a-kigali


Le ministre ivoirien de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly, a été distingué « Prix Africain du Mérite et de l’Excellence » pour sa qualité managériale et le travail de terrain qu’il réalise en Côte d’Ivoire.

Ce prix a été réceptionné par son directeur de Cabinet, Jean Martial Adou, à l’occasion de l’édition 2022 du Prix africain de développement (PADEV KIGALI 2022) qui a eu lieu du 15 au 18 septembre 2022 au Rwanda. Et ce, en présence du Premier ministre du Comores ainsi que des autorités de divers secteurs d’activités.

Recevant ce prix des mains de son Directeur de Cabinet, Jean Martial Adou, vendredi 23 septembre 2022, à son cabinet sis au 8e étage de l’immeuble Sciam, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, porte-parole du Gouvernement s’est réjoui de cette distinction.

« C’est un honneur pour moi de recevoir ce prix qui est une invite à continuer sur cette lancée. Toutes les actions que chacun des membres du gouvernement pose, à commencer par le Premier ministre sous le leadership du président de la République, SEM Alassane OUATTARA visent à transformer en action, le programme « Côte d’Ivoire solidaire », de façon à en faire une réalité », a affirmé le ministre Amadou Coulibaly avant de traduire toute sa reconnaissance aux organisateurs, notamment à l’initiateur de ce prix.

L’honorable Amadou Coulibaly a été distingué suite à la délibération du jury du prix PADEV. Cette consécration est une reconnaissance de l’ensemble de l’engagement du Ministre pour le développement de la Côte d’Ivoire.

Le Prix Africain du Mérite et de l’Excellence, en abrégé PADEV est une distinction qui vise à encourager les initiatives individuelles et collectives du continent africain et de les promouvoir afin qu’elles en inspirent d’autres modèles. L’objectif est d’inclure les africains au cœur du processus de développement de leurs différents pays et surtout du continent.

Ce prix est donc décerné chaque année à des personnes physiques et morales qui constituent des modèles et dont les œuvres impactent positivement leurs pays et partant, l’Afrique. Ce mérite est également reconnu à celles qui œuvrent à la construction d’Etats Africains Démocratiques et de paix.

Cette édition était composée de trois activités majeures à savoir le Forum économique, le Dîner gala et une visite touristique

Pour rappel, des organisations de la Société civile de 12 pays africains dont la Fondation 225, ont créé en 2006 à Abidjan, le Prix Africains de Développement (PADEV), dans le but d’œuvrer à l’instauration d’une culture du travail, du mérite et de l’excellence comme valeurs cardinales de la société. 

Lambert KOUAME avec DIRCOM_MICEN

En lecture en ce moment

Décès d’Hamed Bakayoko: ce que Guillaume Soro dit de son ex collaborateur

A quelques mois de la fin de la trêve sociale, Zadi Gnagna évoque de nouveaux points de revendication