Côte d’Ivoire : Assinie rêve de devenir la capitale touristique ivoirienne





cote-divoire-assinie-reve-de-devenir-la-capitale-touristique-ivoirienne


Le royaume d’Assinie pense avoir les capacités et les potentialités de devenir la capitale par excellence du tourisme de la Côte d’Ivoire. Ce rêve, le prince Mossou Ignace Niamké, président du Comité royal Essouma, l’a partagé avec les autorités présentes au lancement du Festival climbie beach d’Assinie.
« Au final, si Yamoussoukro est la capitale politique et Abidjan la capitale économique, il ne nous reste qu’à obtenir qu’Assinie Mafia soit décrétée capitale touristique », a-t-il lancé. Convaincu que le royaume en a les moyens. « De fait, la nature d’ici par son air qui fait toujours du bien au président Aka (NDLR : Aka Aouélé, président du Conseil économique, social, environnemental et culturel) par la lagune toujours propre, par la plage des plus belles, est un cadeau incomparable du Ciel. Les gens d’ici par leur sens de l’hospitalité légendaire sont tout aussi incomparables ». Selon lui, Assinie est une « terre de rêves et de traditions ».

Pour parvenir à atteindre cet objectif, le Comité royal Essouma s’en donne les moyens. En choisissant de faire de l’édition numéro 32 du FECBA, un festival qui a pour but de démontrer en quoi le tourisme peut être un facteur essentiel de développement local. C’est également à dessein que le ministre du Tourisme, Siandou Fofana a été choisi comme parrain. « Parce qu'ici notre café-cacao, notre hévéa et notre or, c’est le tourisme », a soutenu le président du Comité royal.
Le Comité d’organisation du FECBA est déjà tourné vers cet ambitieux projet. La 32e édition a été meublée d’ateliers de réflexion de décisions et d’exécution de programmes allant dans le sens de produire les plus grandes richesses possibles grâce au tourisme. Désormais, pour l’orateur, c’est le moment de la construction d’un Office municipal du tourisme, de la construction d’une école nationale de tourisme, de la construction de toilettes publiques sur les plages et de l’interdiction d’animaux comme les chevaux et autres sur les plages.

 

Modeste KONÉ 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Et les militaires encore incarcérés !

Adresse de son excellence, Henri Konan Bédié, Président du Pdci-Rda lors du déjeuner avec la presse nationale et internationale.