Des malfrats s’entretuent au moment du partage du butin : La police interpelle l’un des meurtriers





des-malfrats-sentretuent-au-moment-du-partage-du-butin-la-police-interpelle-lun-des-meurtriers

Chicoba, le meurtrier de son acolyte agresseur, dans les locaux de la police



Un crime n’est véritablement jamais parfait. Après avoir opéré à Yopougon-Siporex, des malfrats n’ont rien trouvé de mieux à faire que de s’entretuer au moment du partage du butin. La police, après investigations, à mis la main sur l’un d’eux, le principal meurtrier.
Comment en est-on arrivé là ? Tout part, selon la police, d’une agression, à Yopougon-Siporex, perpétrée par des individus armés de machettes et de couteaux. Ils volent des téléphones portables et divers objets. Tout se passe bien pour les bandits. Mais, au moment du partage du butin, une bagarre éclate entre eux. Ils usent justement des armes qu’ils ont utilisées lors de leur opération. La bagarre est si violente que l’un des bandits est tué.
Informés, selon la police, les enquêteurs entament des investigations qui les mènent à Adjamé-pont ferraille où ils mettent la main sur le nommé Chicoba. Ce dernier fait non seulement partie des agresseurs de la Siporex, mais il est également le meurtrier de son acolyte. Il a été interpellé. Les recherches se poursuivent pour mettre la main sur les autres membres du gang.
La police nationale interpelle les usagers et exhorte les voyageurs à plus de prudence à la descente des véhicules à Yopougon-Siporex où de nombreuses agressions sont perpétrées malgré les descentes régulières des forces de l’ordre. Elle invite également les populations à la collaboration en dénonçant tout individu suspect à cet endroit.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Tensions au Mali: internet et les réseaux sociaux aussi perturbés

La Côte d’Ivoire est candidate pour siéger au Conseil des droits de l’homme de Nations Unies