Can 2021 : les Eléphants de Côte d’Ivoire marchent sur les Fennecs d’Algérie





can-2021-les-elephants-de-cote-divoire-marchent-sur-les-fennecs-dalgerie


Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont marché sur les Fennecs d’Algérie ce jeudi à l’occasion de la troisième journée de la poule E.

Une belle victoire qui permet à la Côte d’Ivoire de prendre la tête du groupe. De son côté, l’Algérie, champion en titre sort de la compétition dès le premier tour.

Les Eléphants, déjà qualifiés avant le début du match, n’ont vraiment pas laissé le temps à leurs adversaires de s’installer dans la rencontre, et vont très rapidement prendre l’avantage au score.

Lancé dans la surface à la 22e minute, Nicolas Pépé temporise et trouve Franck Kessié en retrait. Du pied gauche, l’ancien jouer du Stella Club d’Adjamé, reprend le ballon de l'intérieur du pied gauche et l'envoie dans le petit filet droit de M'Bolhi !

La Côte d’Ivoire va corser l’addition à la 40e minute. Un Coup-franc venant de la droite bien tiré par Serge Aurier trouve Sangaré Ibrahim, seul au second poteau. L’ancien du Denguélé d’Odienné reprend le ballon de la tête dans les buts d'un M'Bolhi immobile !

En seconde période, les Eléphants vont inscrire un troisième but à la 54e minute. Tout est parti d’un ballon récupéré dans la moitié de terrain algérienne, repris par Sébastien Haller. Il sert ensuite Pépé qui enroule son ballon dans le petit filet droit de M'Bolhi !

Les champions en titre, refusant l’humiliation vont tenter de réduire le score. Ils ont même obtenu un penalty à la 60e minute, mais l’attaquant de Manchester City , Ryad Mahrez bute sur le poteau. Mais les algériens vont quand même trouver la faille à la 73e minute grâce à Sofiane Bendebka.

Sébastien Haller va même inscrire un but en toute fin de match, mais l’arbitre a refusé le but en raison d’une position de hors-jeu.

Dans le même temps, la Guinée Equatoriale a battu la Sierra Leone , et s’offre ainsi une place en huitième de finale.

GZ

En lecture en ce moment

Procédures judiciaires contre Soro et ses partisans : Adjoumani trouve « surprenant et suspect », la réaction d’Amnesty international

Effondrement d’un immeuble à Cocody-Angré : Le Premier ministre, Patrick Achi, sur les lieux