Simone Gbagbo estime qu’il est impérieux de doter la Côte d’Ivoire d’une nouvelle constitution





simone-gbagbo-estime-quil-est-imperieux-de-doter-la-cote-divoire-dune-nouvelle-constitution


L’ex première dame Simone Gbagbo a évoqué, ce mercredi, la nécessité pour la Côte d’Ivoire de se doter d’une nouvelle constitution. Au cours d’un point de presse, tenu à la résidence du couple  Gbagbo, l’ex première dame a estimé que la Constitution de la IIIe République est « confligène ».

« La constitution de 2016 est la source de la crise du 3e mandat de Monsieur Alassane Ouattara consécutive à l’élection présidentielle de 2020. Son interprétation a créé de graves controverses », a dit l’épouse de Laurent Gbagbo.

Lire: Reprise du dialogue politique : Voici les 4 sujets essentiels de discussion que propose Simone Gbagbo

Poursuivant Simone Gbagbo a fait savoir que la Constitution de 2016 n’est pas consensuelle puisqu’elle a exacerbé des tensions  et divise davantage les populations. Et de s’interroger : « Comment une loi fondamentale, aussi confligène peut-elle garantir la paix sociale que tous recherche ? »

« Il est impérieux de se doter d’une autre constitution dont la rédaction bénéficierait de l’expertise et la sagesse d’une bonne équipe de juristes, de politiques, de religieux, d’intellectuels d’hommes d’affaires, de chefs coutumiers représentants les quatre grands groupes ethnolinguistiques du pays, (les Akan, les Gour, les Mandé et les Krou), a-t-elle proposé.

Cette nouvelle Constitution, qui selon elle rassemblera les peuples de Côte d’Ivoire sera un gage d’un nouveau contrat social.

Cette sortie de Simone Gbagbo s’inscrit dans le cadre de la reprise du dialogue politique, prévu pour jeudi 20 janvier 2022.

Le Mouvement des générations capables (MGC) de Simone Gbagbo et plusieurs autres formations politiques et organisations de la société civile qui n’ont pas été conviés au dialogue politique étaient aux côtés de l’ex première dame. Il s’agit entre autres du Parti ivoirien des travailleurs (PIT), de l’Alliance ivoirienne pour la République et la démocratie (AIRD), de  l’Union des socio-démocrates (USD), du Parti communiste révolutionnaire de Côte d’Ivoire (PCRCI).

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

CAN 2021 : Franck Kessié, homme du match Côte d’Ivoire – Algérie

2019, une année fructueuse pour l’Agence ivoirienne de presse (directrice)