Assemblée nationale : la commission des affaires économiques et financières vote l'ouverture des crédits pour huit ministères





assemblee-nationale-la-commission-des-affaires-economiques-et-financieres-vote-louverture-des-credits-pour-huit-ministeres


La Commission des Affaires Economiques et Financières (CAEF) a voté ce mardi 16 novembre 2021 à l’hémicycle, l’ouverture des crédits pour le compte de huit ministères. Ce sont :

- Le ministère d’Etat, ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora ;

- Le ministère délégué auprès du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, chargé de l’Intégration Africaine ;

- Le ministère d’Etat, Ministère de la Défense ;

- Garde des Sceaux, ministère de la Justice et des Droits de l’Homme

- Le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité ;

- Le ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation ;

- Le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ;

- Le ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage.

1- Ministère d’Etat, ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora

Il lui est ouvert un crédit de 109 686 287 469 FCFA pour l’exécution de cinq programmes. Ceux-ci sont l’Administration Générale, la relation bilatérale, la Relation multilatérale, le Protocole d’Etat, les Affaires Juridiques et Consulaires, la Diaspora.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration Générale : 51 124 673 036 FCFA ;

- Relation bilatérale : 50 324 201 503 FCFA ;

- Relation multilatérale : 7 608 322 930 FCFA ;

- Protocole d’Etat, Affaires Juridiques et Consulaires : 264 940 000 FCFA ;

- Diaspora : 364 150 000 FCFA

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à la majorité des membres présents de la CAEF. Soit 26 pour, 0 contre, 12 abstentions.

2- Ministère délégué auprès du ministère d’Etat, ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, chargé de l’Intégration Africaine

Il lui est ouvert un crédit de 87 035 901 098 FCFA pour l’exécution de deux programmes. Ceux-ci sont l’Administration Générale et l’Intégration Africaine.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration Générale : 2 019 407 016 FCFA ;

- Intégration Africaine : 85 016 494 082 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à la majorité des membres présents de la CAEF. Soit 26 pour, 0 contre, 12 abstentions.

3- Ministère d’Etat, ministère de la Défense

Il lui est ouvert un crédit de 378 723 379 899 FCFA pour l’exécution de trois programmes. Ceux-ci sont l’Administration Générale, la Défense, le Sécurité.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration Générale : 138 672 747 157 FCFA ;

- Défense : 153 072 650 203 FCFA ;

- Sécurité : 86 977 982 539 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

4- Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme

Il lui est ouvert un crédit de 81 339 264 980 FCFA pour l’exécution de quatre programmes. Ce sont l’Administration Générale, les Juridictions, les Etablissements pénitentiaires, les centres d’observation et de rééducation des mineurs, les Droits de l’homme.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration Générale : 60 550 047 626 FCFA ;

- Juridictions : 5 656 279 788 FCFA ;

- Etablissements pénitentiaires, les centres d’observation et de rééducation des mineurs : 12 864 442 717 FCFA ;

- Droits de l’Hommes : 2 268 494 849 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

5- Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité

Il lui est ouvert un crédit de 539 427 241 572 FCFA pour l’exécution de six programmes. Ceux-ci sont l’Administration Générale, la Sécurité intérieure, la Décentralisation, l’Administration territoriale et l’identification, la protection civile, les comptes spéciaux du trésor.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration Générale : 17 761 466 376 FCFA ;

- Sécurité intérieure : 164 522 407 115 FCFA ;

- Décentralisation : 112 560 959 315 FCFA ;

- Administration territoriale et l’identification : 80 707 273 001 FCFA ;

- Protection civile : 9 666 185 765 FCFA ;

- Comptes spéciaux du trésor : 154 208 950 000 FCFA ;

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

6- Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation

Il lui est ouvert un crédit de 1 087 339 883 016 FCFA pour l’exécution de quatre programmes. Ceux-ci sont l’Administration Générale, l’Enseignement préscolaire et primaire, l’Enseignement secondaire général, l’Alphabétisation et l’Education non formelle.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration générale : 27 408 578 588 FCFA ;

- Enseignement préscolaire et primaire : 637 304 813 977 FCFA ;

- Enseignement secondaire général : 422 166 830 821 FCFA ;

- Alphabétisation et l’Education non formelle : 459 659 630 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

7- Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Il lui est ouvert un crédit de 260 128 664 293 FCFA pour l’exécution de quatre programmes. Ceux-ci sont l’Administration générale, l’Enseignement supérieur, l’œuvre universitaire et la vie estudiantine, la Recherche scientifique et l’innovation.

- Administration générale : 18 347 040 316 FCFA ;

- Enseignement supérieur : 180 543 189 465 FCFA ;

- Œuvre universitaire et la vie estudiantine : 50 193 523 243 FCFA ;

- Recherche scientifique et l’innovation : 11 044 911 269 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

8- Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage

Il lui est ouvert un crédit de 167 268 204 070 FCFA pour l’exécution de quatre programmes. Ceux-ci sont l’Administration générale, la Formation professionnelle, l’Enseignement secondaire technique, les

Comptes spéciaux du trésor.

- Administration générale : 4 686 080 005 FCFA ;

- Formation professionnelle : 117 617 180 944 ;

- Enseignement secondaire technique : 13 107 943 121 FCFA ;

- Comptes spéciaux du trésor : 31 857 000 000 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

Précisons que bien avant le vote de l’ouverture de ces crédits, le ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat, M. Moussa Sanogo, a indiqué que le budget de l’Etat pour l’année 2022 s’équilibre en ressources et en charges à 9 901 072 348 791 FCFA.

Source : Direction de l’Information et de la Communication de l’Assemblée nationale

En lecture en ce moment

Rentrée scolaire 2021-2022 : Reprise effective dans le privé, timide dans le public

Infrastructures Can 2023 : Une mission de suivi des travaux reçue par le ministre des sports