Affaire "ceinture noire de Me Zunon": une polémique inutile





affaire-quotceinture-noire-de-me-zunonquot-une-polemique-inutile


Pour les élections à la présidence de la Fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD), des personnes, certainement activées par les adversaires du candidat Alain Zunon, ont vite fait de créer une polémique autour de la ceinture noire de ce dernier. Soutenant qu’il est quasi-impossible d’obtenir un tel grade en 3 ans. Et pourtant, la réalité est différente.

En effet, à y voir de prêt et avec un minimum de recherches, il n’y a rien d’étonnant dans l’obtention d’une ceinture noire de taekwondo en 3 ans. Selon le site taekwondo-club.fr, "la Fédération française de Taekwondo (FFTDA) impose un minimum de 3 licences (3 ans) avant d’avoir le droit de se présenter au test du passage de grade pour obtenir la ceinture noire 1er dan". La même source ajoute que "de façon générale, le rythme de changement de couleur de ceinture dans un club de Taekwondo est de 1 à 2 passages de grade par an. Cela nous conduit à une moyenne de 5 ans afin d’obtenir un 1er dan". Ça, c’est pour le débutant. Pourtant, quand Me Alain Zunon laissait certains de ses condisciples qui ont usé leurs pantalons, pendant 8 ans, sur les bancs de la faculté de droit d'Abidjan, pour aller poursuivre ses études en France, en 1981, il avait déjà la ceinture bleue. Qu’y a-t-il donc d’étonnant à passer de la ceinture bleue à la ceinture noire en 3 ans ? Absolument rien. À moins de faire preuve de mauvaise foi.

 

Modeste KONÉ

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Journée mondiale de la propriété intellectuelle, ce 26 Avril

Drame à Anyama : Agée de 19 ans, elle poignarde son cousin de 13 ans