Le gouvernement adopte une ordonnance portant sur le système de transport intelligent





le-gouvernement-adopte-une-ordonnance-portant-sur-le-systeme-de-transport-intelligent


Le Conseil des  ministres a adopté, mercredi 08 septembre 2021, une ordonnance portant règles applicables en matière de transport intelligent ainsi  que sa loi de ratification qui entérine de fait, le Système de transport intelligent (STI) et les règles applicables, notamment, en ce qui concerne, la gestion  électronique des infractions et la règlementation  à travers la vidéo verbalisation, la gestion  automatisée du trafic et l’information en temps réel des usagers.

Cette  ordonnance organise la mise en œuvre du système STI qui vise l’optimisation de l’utilisation des infrastructures de transport et l’amélioration de la mobilité, de la sécurité  routière et de la sureté.

Dans ce cadre, le ministre des Transports, Amadou Koné, a donné le top départ de la vidéo-verbalisation, lundi, à Abidjan, visant la répression des infractions au code de la route sur toute l’étendue du territoire national en présence de ses collègues de l’Intérieur et de la Sécurité et de la Communication, des Médias et de la Francophonie.

Cette disposition, qui est entrée en vigueur, mardi, concerne plusieurs catégories d’infractions entre autres le non-respect des signalisations, le non-respect des vitesses maximales autorisées, la non-régularité des documents du véhicule, le non-respect des normes pour tous les véhicules en circulation.

Le dispositif déployé est déjà actif dans le grand Abidjan. il comprend des radars fixes, des radars mobiles embarqués, des véhicules avec les équipes de la Gendarmerie nationale et de la Police nationale  ainsi que des caméras de vidéo-verbalisation situées en priorité sur les axes les plus accidentogènes de la capitale.

Le ministre avait précisé, lors du lancement du STI,  que 140 radars et cameras ont été installés dans le cadre de la vidéo-verbalisation. A cela s’ajoutent près de 6.000 caméras de la police nationale pour conduire cette opération à Abidjan et dans des villes de l’intérieur du pays.

Le  Conseil des ministres du 6 février avait autorisé le déploiement sur l’ensemble du territoire nationale d’un système intelligent de gestion de la circulation routière dénommée Système de contrôle intelligent ou STI qui est basé sur l’application des technologies de l’information et de la communication au  domaine du transport.

(AIP)

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Didier Drogba viré de la Caf par Ahmad Ahmad?

Affaire “Éléphant tué par un car de transport” : Voici la réalité des faits