Portrait : Olivia Yacé (Miss Côte d'Ivoire 2021), une beauté intelligente, militante pour la démocratisation de la peau noire.





portrait-olivia-yace-miss-cote-divoire-2021-une-beaute-intelligente-militante-pour-la-democratisation-de-la-peau-noire


La nouvelle reine de la beauté ivoirienne se nomme Olivia Yacé. Elle a été élue le samedi 4 septembre 2021 au Sofitel Hôtel Ivoire d'Abidjan. Mais qui  est en réalité la nouvelle détentrice de la couronne de Miss Côte d'Ivoire? 

Née le 08 janvier 1998 aux États-Unis d'Amérique, Olivia est la fille aînée du maire de la commune de Cocody M. Jean-Marc Yacé et de son épouse Yolande Eluh-Yacé. Elle vit entre deux pays à savoir la Côte d'Ivoire son pays d'origine et les Etats Unis, où elle fait ses études.  Elle est étudiante en fin de cycle de formation BACHELOR et diplômée en Marketing et Management de l'université de Widener en Pennsylvanie, aux Etats Unis. 

Si Olivia Yacé peut être comptée parmi les jeunes filles aux têtes bien faites, c’est surement grâce à la rigueur et à la fermeté de son père. Ce dernier a voulu inculquer à l’aînée de ses quatre enfants, le sens de la discipline, une valeur acquise surement lors de son passage dans l’armée ivoirienne, dans laquelle il a servi pendant 16 ans. 

Aussi, malgré l’insistance de ses proches de laisser Olivia se présenter au concours de beauté Miss Côte d’Ivoire, il a opposé un refus catégorique depuis plusieurs années. "Pour lui, la seule et unique condition pour laisser sa fille se présenter au concours, c’est qu’elle termine ses études. Et il était intransigeant sur cette exigence", nous a confié une proche de la nouvelle Miss. Cependant, il lui permet de prêter son image aux créateurs de mode pour présenter leurs différentes collections. 

Le mannequinat comme tremplin...

 Pour la jeune fille qui est soutenue par sa mère qui croit en ses potentialités,  cela est déjà une victoire. Mlle Yacé qui a un faible pour le mannequinat et qui a d’ailleurs tous les atouts nécessaires (taille, élégance, prestance, teint d’ébène naturel…) pour y exceller s'y lance. Olivia compte bien marquer son passage dans le monde de la mode afin de convaincre son père sur son talent. Elle utilise donc le mannequinat comme un tremplin pour arriver à "ses fins".  Rapidement, elle se fait adopter par les grands créateurs de mode ivoiriens tels que Gilles Touré qui lui font confiance. Elle participe à plusieurs événements de mode et fait La couverture du magazine en ligne "Boulevard Webzine", elle a posé également pour le catalogue de la marque de pagne "Uniwax". Elle participe même au "Top 10 de la mode" en septembre 2015, où elle remporte le prix de meilleur top model féminin.

Elle confiera à "225modelsafrique", un blog consacré à la mode, " Quand je suis rentrée chez moi, j'ai déplacé tous les prix de papa pour poser le mien...Il a fini par comprendre que sa fille avait fait du chemin...". Olivia ne compte pas s'arrêter là. Son histoire à elle ne fait que commencer...Un pas important de franchi qui lui permet d’envisager plus sérieusement son rêve d’enfance "devenir  un jour miss Côte d’Ivoire". Un rêve qu’elle a partagé à tous ses proches.

Le plus gros challenge de sa vie...

Après avoir obtenu son diplôme en 2020, elle décide de passer à une autre étape de sa vie. Elle arrive enfin à convaincre son père, devenu entre-temps, Maire de la prestigieuse commune de Cocody. Ce dernier n’a plus d’autres choix que de la laisser faire. Olivia se trouve donc devant le plus gros challenge de sa vie : tout mettre en œuvre pour ne pas perdre cette couronne.

Elle s’inscrit alors à la présélection de la région du Bélier où elle est élue Miss Yamoussoukro, le samedi 8 mai. Après cette autre étape, Mlle Yacé devait préparer la finale. Et là, elle y met tous les moyens. Elle fait une superbe communication autour d’elle sur les réseaux sociaux et s’investit pour se faire élire au voting du public. Au cours de la soirée, elle se montre sure d’elle et dégageun charme. Elle défile avec aisance car déjà habituée au "T".

A lire aussi : Miss Côte d’Ivoire 2021 : Olivia Yacé, la plus belle

"Ce n’est pas parce que c’est la fille de Jean Marc Yacé, maire de Cocody. Mais la petite Olivia Yacé est la plus méritante. Elle dégage un truc d’ouf grâce à son teint, sa taille, sa forme, son sourire. Elle est glamour. Il y a aussi sa prestance, son éloquence et son assurance", a déclaré un fan de à un  confrère. Au finish, elle relève le défi et est sacrée miss Côte d’Ivoire 2021. 

"J’ai beaucoup prié. J’ai travaillé ma démarche. C'est un succès. Je représente désormais la côte d'Ivoire. La femme noire. Je compte rester en Côte d'Ivoire pour mon mandat", s’est-elle réjouie lors de la conférence de presse qui a sanctionné  la 25e édition du concours.

Croyante, Chrtéienne catholique et pratiquante, elle se définit comme une personne optimiste et dynamique de nature. Elle estime qu'il est fondamental d’avoir des valeurs, de croire en ses rêves, et de travailler dur pour atteindre ses objectifs. La cause qui lui tient le plus à cœur, c’est la lutte pour la valorisation de la peau noire. "J’ai mal au cœur de voir des jeunes filles noires, africaines se blanchir la peau. Mais je ne les juge pas ! Ce n'est pas de leur faute, c'est un problème de société, un phénomène de mode qu’elles se sentent obligées de suivre. Parce qu’on donne l'impression que la peau claire est plus belle que la peau noire. En valorisant le teint noir, nous espérons contribuer à inculquer des valeurs aussi importantes que le respect et la fierté de notre identité tout en sensibilisant sur les dangers auxquels ces femmes risquent en recourant à la dépigmentation", soutient celle qui se présente comme une militante pour la démocratisation de la beauté noire. 

Olivia Yacé,  baoulé de par sa mère et Alladjan du côté de son père aime manger les grillades de fruits de Mer avec de l’attiéké. Cette élection n’est pas une fin de parcours pour elle car, elle compte, après son mandat,  poursuivre son cursus universitaire pour obtenir un double Master en Luxury brand management et en Event planning.

Solange ARALAMON

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

A peine arrivé, Bédié passe à l'offensive: " Nous sommes déterminés à reconquérir le pouvoir, n'en déplaise..."

Revue de presse : l’Union du grand nord est née, Affi réussit son pari