Concours Dasuc 2021 : le grand lauréat financé à hauteur de 45 millions de Fcfa





concours-dasuc-2021-le-grand-laureat-finance-a-hauteur-de-45-millions-de-fcfa


La grande finale du concours Digital Africa Start up challenge (Dasuc 2021) a eu lieu le vendredi 25 juin à l’hôtel Tiama au Plateau. Cette finale a mis en compétition des jeunes entrepreneurs ivoiriens, représentant 3 différentes start-up, qui ont successivement présenté leurs différents projets devant un jury hautement qualifié, et composé de chefs d’entreprises.  

A l’issue des délibérations, c’est la start-up Afrix qui a été désignée vainqueur de cette première édition du Dasuc.   Cette start-up dont le projet est chiffré à 45 millions de Fcfa sera entièrement financé par les organisateurs et partenaires du Dasuc.  

Le premier responsable de la start-up, Fabrice Sonzahi , n’a pas manqué d’exprimer sa joie après cette belle consécration.  ‘’ C’est vraiment un grand honneur pour nous, il faut dire que ça n’a pas été facile, on a beaucoup titubé dans les débuts, mais au finish, le résultat est là, et nous sommes vraiment heureux ‘’ a-t-il indiqué avant de revenir assez brièvement sur son projet ‘’ Mon projet se nomme ‘’mon crédit’’ et permet d’accélérer l’inclusion financière en Afrique. Avec ‘’mon crédit’’ , vous avez la possibilité de gérer facilement vos demandes de prêt et d’avoir facilement accès aux demandes de prêts ‘’ a-t-il indiqué.  

A lire aussi : Dasuc 2021, un concours pour booster le développement numérique en Côte d’Ivoire et en Afrique

Notons que le Digital Africa Start up challenge (Dasuc) initié par l’Agence de communication et de marketing, Jen’S Corporation, est un concours de promotion de l’entreprenariat des jeunes de 17 à 25 ans autour de la thématique du développement numérique et du développement communautaire.

Jessica N’Guessan, directrice associée de Jen’S Corporation a affiché sa fierté face à la réussite de cette première édition tout en espérant une deuxième édition encore plus aboutie. ‘’ On est très fier pour cette première édition, on n’espère que les entreprises vont se positionner sur ce concours qui est un nouveau tremplin pour permettre aux jeunes africains passionnés du digital, de pouvoir s’insérer, de recevoir des fonds, et des moyens techniques afin de pouvoir se positionner ‘’ a soutenu Jessica N’Guessan.

Gael ZOZORO

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Coronavirus : 52 nouveaux cas enregistrés ce lundi de pâques

Réunion du Conseil national de sécurité : le grand Abidjan toujours isolé