Médias : Jean-Claude Coulibaly (Président de l’UNJCI) présente le vrai visage de la presse ivoirienne aux étudiants de l’Université de Cocody





Université Félix Houphouét Boigny,Ufrica,Cercom,UNJCI,Jean Claude Coulibaly


Dans le cadre de la convention qui la lie à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody , le président de l’union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Jean-Claude Coulibaly, a animé une conférence publique ce mardi 15 septembre, en faveur des étudiants du départ de l’Ufrica (Information communication, arts) et du Cercom.
"L’univers du monde journalistique en Côte d’Ivoire, échange d’expériences et perspectives", tel est le thème qui a permis à Jean-Claude Coulibaly, de dépeindre le secteur de la presse ivoirienne sinistrée depuis quelques années par la mévente des journaux, l’affaiblissement des recettes publicitaires et l’avènement des réseaux sociaux.  
"La presse ivoirienne est sinistrée. Ce milieu ne fait plus rêver car les éditeurs ne se retrouvent pas et la conséquence logique, c’est que les journalistes ne sont pas bien payés et tirent le diable par la queue. Pour pallier  cet état de fait, nous avons demandé à l’Etat de faire une rallonge sur le fonds d’aide et de soutien, à raison d’1% du budget de l’Etat afin  de remettre les choses sur les rails", a expliqué le conférencier qui a estimé que la Côte d’Ivoire ne sera pas le premier pays à le faire car des pays comme le Ghana, le Burkina Faso et le Sénégal sont très avancés dans ce sens.
Il a invité les étudiants qui ont effectué nombreux le déplacement à se former, à bien apprendre pour exceller afin de se démarquer et d’intégrer par la force de leur travail, les différentes rédactions ivoiriennes qui sont des références dans la sous-région.
"Que le tableau que je viens de dépeindre ne soit pas un frein à votre ambition et  à votre désir d’embrasser ce noble métier car il y a de l’espoir. Une volonté politique permettra de redonner à notre corporation, son noblesse", a conclut JC Coulibaly.
Plusieurs questions des participants ont permis au conférencier de donner des détails et de mieux les éclairer sur le thème.
Le secrétaire général de l’université, M. Diomandé Mamadou Ahmed et  le doyen de l’Ufrica, M. Aghi Bahi, ont salué cette action de l’UNJCI qui permet aux étudiants de mieux cerner le secteur dans lequel ils souhaitent s’engager. 
Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Ferkéssédougou/ Des populations saluent la baisse des factures d’électricité '' accordée par Alassane Ouattara''

Football africain : l’Asec seul dans le top 15 des meilleurs clubs