Nigeria : Un artiste condamné à mort pour " blasphème"





Nigeria,yahya aminu sharif,à mort


Au Nigeria, un jeune chanteur de 22 ans a été jugé et condamné à mort par le tribunal islamique dans le nord du pays, ont annoncé les autorités ce lundi 10 aout.

 Yahaya Aminu Sharif était poursuivi pour avoir insulté le prophète Mohammed dans l’une de ses chansons, a déclaré Baba-Jibo Ibrahim, porte-parole des autorités judiciaires locales .

La diffusion sur les réseaux sociaux de la chanson à l’origine de cette condamnation avait  suscité de vives tensions dans la ville de Kano au nord du pays, très islamisée. Les manifestants très en colère avaient mis le feu à la maison familiale des Sharif et exigé son arrestation.

Le procès s’est déroulé à huis-clos et l’accusé "a plaidé coupable", a déclaré  Baba Jibo Ibrahim.

Notons que c’est la deuxième fois qu’une cour islamique prononce une condamnation pour blasphème depuis que les états du nord du pays ont adopté une loi stricte de la charia.

Ces tribunaux fonctionnent en parallèle avec le système judiciaire étatique et ont déjà prononcé des sentences pour adultère, homosexualité ou meurtre.

Marie-Claude N'da (stagiaire)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Musique: après 25 ans aux USA, Jess Sah Bi propose "Never Give up "

Après l'invalidation de sa candidature : " La Côte d'Ivoire continue de plonger dans la crise" (Mabri Toikeusse)