L'Inde réceptionne ses premiers «Rafale» français





Inde,rafale,Français


L'Inde réceptionne ses premiers «Rafale» français

 

Cinq avions de chasse « Rafale », fabriqués en France, viennent d’atterrir en Inde où ils vont rejoindre les forcées armées du pays. Ce sont les premiers des 36 chasseurs achetés par New Deldhi en 2015 et ils arrivent à un moment crucial. L'Inde connaît en effet les plus importantes tensions militaires avec son voisin chinois depuis un demi-siècle. 

Cela fait huit ans que le gouvernement indien a sélectionné le Rafale, et 5 ans qu’il a passé la commande. L’armée de l’air indienne est donc impatiente de recevoir le chasseur français, qui deviendra l’avion le plus performant de sa flotte vieillissante.

Il faudra attendre au moins 18 mois pour que l’ensemble des 36 chasseurs arrivent en Inde, mais les cinq premiers pourront déjà renforcer leurs capacités de renseignement et d’intervention à la frontière avec la Chine, où les deux armées sont sur le pied de guerre depuis deux mois.

« Les Chinois ont une certaine connaissance de la technologie militaire russe, mais ne savent pas grand-chose de la technologie française, qui est bien plus sophistiquée. Cela permet au « Rafale » de rester indétectable pour les avions et missiles chinois, analyse d’Abhijit Iyer Mitra, spécialiste militaire à the Institute for Peace and Conflict Studies. Cet avion a également un nouveau radar qui peut dire avec précision quels types de véhicules se trouvent au sol et où ils vont. Enfin, l’avantage crucial du « Rafale » est son missile « Météor », qui a une portée et une précision supérieures aux missiles chinois. Il peut donc causer d’énormes dégâts à l’aviation chinoise. »

Les premiers pilotes indiens ont été formés en France, mais il faudra plusieurs mois d’adaptation aux personnels et aux autres militaires indiens avant que le « Rafale » puisse être déployé.

Source: rfi

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Tarifs mobile money : L’ARTCI exige l’arrêt immédiat de la mesure d’augmentation

La Ms médias apporte son soutien à des professionnels des médias