Plus 48 millions FCFA aux bénéficiaires des programmes genre de la CEDEAO





Cedeao,Bakayoko-Ly Ramata


Abidjan, 23 juil 2020 (AIP)- Plus 48 millions de francs CFA ont été remis, le jeudi 23 juillet 2020, aux cinq associations et structures bénéficiaires des programmes genre  dénommés « Appui à la transformation des produits agricoles, artisanaux et halieutiques » et « Appui à la lutte contre la fistule obstétricale » de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

« La promotion de l’égalité de genre et l’autonomisation des femmes doivent être au cœur du développement de chaque pays membre de la CEDEAO telles que recommandées par les Objectifs de développement durable et l’Acte additionnel sur l’égalité de droits entre les femmes et les hommes pour un développement durable dans l’espace CEDEAO », a indiqué le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko-Ly Ramata, au cours de la cérémonie de remise de chèques au Plateau (Abidjan).

Saluant le dévouement de la CEDEAO à la cause de la femme, Pr Bakayoko a signifié que l’espace communautaire est devenu une zone de manifestation de l’intégration qui permet aux Etats membres de mettre en œuvre des politiques publiques centrées sur les droits sociaux, économiques et politiques des citoyens, notamment des femmes et des filles.

Elle a félicité les récipiendaires et a souhaité que l’opportunité qui leur est offerte leur permette de réaliser leurs différents projets avec succès pour l’épanouissement et le bien-être des femmes et des familles.

« Des missions régulières de suivi seront menées en vue d’une meilleure réussite de ces Programmes qui contribuent à l’amélioration des conditions économiques et sociales des femmes dans l’espace CEDEAO », a-t-elle signalé.

Selon le représentant résident de la CEDEAO, Babacar Mbaye, le montant viré dans le compte du bureau national CEDEAO de la Côte d’Ivoire pour ces deux programmes s’élève à plus de 42 millions  de francs CFA.

Les cinq bénéficiaires de ces programmes sont l’Association des potières Mangoro de Katiola (APOMAK), la filière karité de Côte d’Ivoire (FIKACI), l’Association des femmes battantes de N’Guieme (dans la région du Sud Comé), le Centre communautaire d’accueil et de réhabilitation des femmes de Logoualé et le Pavillon  « Fistule Obstétricale » du Centre hospitalier régional (CHR) de Man.

Depuis 2010, la CEDEAO a initié, par le biais de son Centre pour le Développement du Genre (CCDG), trois programmes spécifiques dans les Etats Membres à savoir les « Bourses d’excellence », « la Lutte contre la fistule obstétricale » et « l’Appui à la transformation des produits agricoles, halieutiques et artisanaux ».

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / En prélude à la Journée Internationale de la Femme : Sidi Touré appelle à l’apaisement à Béoumi

Mangoua Jacques, toi aussi ?