Pourquoi la virginité ?







Très chers lecteurs que notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ vous bénisse abondamment. A travers ce premier numéro de l’année, recevez nos veux de santé et de prospérité. Puisse notre Seigneur vous bénir pour votre soutien et pour votre amour de vérité. Matthieu 1 : 20-23  « Comme il y pensait, voici un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous ». Ce texte ci-dessus est connu de tous les lecteurs de la Bible. Jésus est effectivement né d’une vierge appelée Marie. C’est l’accomplissement de la prophétie faite par Esaïe (Esaïe 7 :14).

Retournons au livre des commencements en Genèse3 : 6-7, pour savoir pourquoi Jésus est né d’une vierge : « La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea. Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures ». Quelle signification peut-on donner au mot « manger », dans ce passage ? La réponse se trouve en Proverbes 30 :18-20 « Il y a trois choses qui sont au-dessus de ma portée, Même quatre que je ne puis comprendre : La trace de l’aigle dans les cieux, La trace du serpent sur le rocher, La trace du navire au milieu de la mer, Et la trace de l’homme chez la jeune femme. Telle est la voie de la femme adultère : Elle mange, et s’essuie la bouche, Puis elle dit : Je n’ai point fait de mal ».

Dans la dernière partie de ce texte, il est question d’une femme adultère. La femme adultère, c’est celle qui a des relations sexuelles avec une personne autre que son mari. Mais le fait par exemple qu’une femme ait partagé un plat avec le voisin, ne saurait être assimilé à un adultère. On dira qu’elle est adultère, si elle a eu des relations sexuelles avec ce dernier. On comprend par ce verset, que « manger », renvoie à l’acte sexuel. Il est dit que la femme adultère « essuie sa bouche » après avoir commis l’acte. Il ne s’agit donc pas de la bouche, au sens littéral. Il faut comprendre qu’après avoir commis l’acte, elle fait sa toilette et il n’y a plus de trace pour l’accuser.

Quand nous lisons le texte de Genèse 2 : 25, il est mentionné que  « L’homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n’en avaient point honte ». En réalité, c’est après qu’ils aient eu des rapports sexuels, qu’Adam et Eve ont éprouvé de la honte et ont couvert leur nudité par des feuilles de figuier. C’est dire qu’Eve a eu des relations sexuelles avec le serpent ancien, avant de le faire avec son mari. Eve a eu deux enfants, des jumeaux de pères différents. Caïn n’était pas le fils d’Adam, il avait pour père le serpent ancien comme le confirme 1 Jean 3 :12. Comment expliquer que David dise en Psaumes 51 : 7  « Voici ; je suis né dans l’iniquité, Et ma mère m’a conçu dans le péché ». Il est évident que la mère de David, n’a pas commis d’adultère ; il faisait allusion au péché dans le jardin d’Eden. Celui qui naît par le sexe, naît naturellement imparfait. Voilà pourquoi, il est dit que tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.

Dès lors, dans l’ancienne alliance, le Seigneur exigeait  que le sang des animaux fasse l’expiation des péchés. Mais, lorsque Jean-Baptiste commence son ministère, un changement d’alliance va s’imposer : « Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit : Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » Jean 1:29. Plus besoin d’immoler les animaux, l’Agneau de Dieu vient prendre la place. Exode 12:5 dit que  « Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d’un an ; vous pourrez prendre un agneau ou un chevreau ». Jésus était effectivement l’agneau sans défaut. S’Il est né d’une vierge, c’est parce qu’il fallait immoler un homme sans défaut, un homme sans péché. C’est-à-dire un homme qui n’est pas né de rapport sexuel. Puisque personne n’était digne, alors Dieu Lui-même est devenu un homme en passant par une vierge. Le Seigneur Jésus-Christ ne pouvait pas venir sur la terre comme nous, c’est à dire par le moyen du sexe.

Le Seigneur a traité avec une vierge pour la rédemption de l’humanité, il le fera pour son avènement : « Car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure » 2 Corinthiens 11:2.  La virginité est précieuse pour le Seigneur. Est-ce de même pour la société actuelle ?  La réponse dans l’enquête. Que Dieu vous bénisse !  

 

Par Victoire KOFFI

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Après l'accident d'Abengourou: Voici les décisions du Ministre Amadou Koné

Ahmed Ouattara (ancien footballeur): Didier Drogba manque d'expérience pour diriger la Fif