Des anomalies constatées au centre d’enrôlement de la CNI de Nassian





Carte d'identité,Enrolement CNI


Le centre d’enrôlement pour la carte nationale d’identité de la sous-préfecture de Nassian fait face à des anomalies depuis son ouverture, le lundi 17 février, a constaté l’AIP.

Le centre fonctionne avec un seul agent, le deuxième ayant été réaffecté à Téhini où un centre a été ouvert. Le seul agent présent, une dame, doit simultanément répondre aux questions des requérants venus se renseigner et procéder à l’enrôlement.

En plus du déficit d’agents, plusieurs anciennes cartes d’identité ne sont pas reconnues par les machines parce qu’elles auraient été démagnétisées. Seuls le renouvellement des cartes magnétisées et les nouvelles demandent sont enregistrés. En outre, il est constaté une lenteur exagérée des machines.

Après l’ouverture du centre d’enrôlement, les journées de lundi et mardi ont consisté à l’actualisation des machines. Le mercredi a été mis à profit pour le renseignement des populations. Plusieurs personnes se sont rendues à la sous-préfecture pour se rendre compte de l’effectivité de l’enrôlement. C’est donc jeudi que les enroulements ont réellement commencé, malheureusement, avec ces difficultés constatées.

(AIP)

nkf/aaa/ask

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Facebook lance un programme de formation sur le marketing digital à Abidjan

Côte d’Ivoire/ Augmentation du prix du kilo de viande : La galère des vendeurs et des consommateurs