Au 25e Salon du chocolat de Paris, le ministre Adjoumani lance un appel à penser aux cacaoculteurs





Salon du chocolat,Paris,Kobenan Kouassi Adjoumani


Dans une communication prononcée mercredi au 25ème Salon du chocolat de Paris, le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a lancé un appel aux pays acheteurs de cacao et aux industriels chocolatiers à ne pas oublier les producteurs qui sont à la base de cette économie.

« Le chocolat attire le monde entier, il faut que le monde entier se préoccupe de ceux qui sont à la base de la production de chocolat », a exhorté le ministre, plaidant en outre pour la production de chocolat « entier », sans apport de matière étrangère.

Pour sa première participation au Salon du chocolat de Paris depuis sa nomination à la tête du département de l’Agriculture et du Développement rural, M. Adjoumani a affirmé s’y être déplacé « pour interpeller les uns et les autres afin que désormais quand on goûte à du chocolat, on pense à toutes ces personnes qui sont exposées dans les champs, à toutes les difficultés ».

Le ministre a félicité le directeur général du Conseil du café-cacao, Koné Brahima Yves, pour ses actions en faveur de la traçabilité et de la durabilité du cacao ivoirien, dans la droite ligne de la réforme de la filière engagée par le Président Alassane Ouattara. Il a toutefois préconisé la mise en place de normes qui tiennent compte des réalités ivoiriennes, plutôt qu’imposées de l’extérieur.

Premier pays producteur de cacao avec plus de 40% dans la balance mondiale, la Côte d’Ivoire tire 15% de son produit intérieur brut de cette spéculation. Le cacao représente également 40% des recettes d’exportation du pays.

Ouvert officiellement mercredi, le 25ème Salon du chocolat de Paris qui se déroule au Parc des expositions de la Porte de Versailles s’achève dimanche. La Première dame Dominique Ouattara qui en est la marraine a procédé à la Soirée inaugurale, mardi. Plus de 500 exposants issus d’une soixantaine de pays y exposent leur savoir-faire dans la chaîne des valeurs du cacao.

(AIP)

cmas

En lecture en ce moment

Plus de 700 cas de violences sexuelles rapportés au ministère de la Femme en 2018

SNPECI (Frat-Mat) : l’Unjci déplore la présence de sa Super Ebony sur la liste des licenciés.