50 milliards FCFA déjà mobilisés dans le cadre du programme électricité pour tous (Ministre)





Electrification rurale,Assemblée nationale


Le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, Abdourahmane Cissé a annoncé mardi à l’Assemblée nationale qu’un montant de 50 milliards de FCFA a été déjà mobilisé auprès des partenaires au développement pour l’alimentation du fonds du Programme électricité pour tous (PEPT).

Présentant le  projet de loi ratifiant l’ordonnance n°2018-809 du 24 octobre portant création, attribution, organisation et fonctionnement du fonds PEPT devant les députés membres de la Commission des affaires économique et financière (CAEF) de l’Assemblée nationale, le ministre a précisé que 35 milliards Fcfa ont été mobilisés auprès de la Banque mondiale, l’Union européenne, l’Agence française de développement et 15 milliards auprès de la Banque africaine de développement (BAD).

Il a promis que le reste du montant estimé à 10 milliards Fcfa sera déboursé par l’Etat de Côte d’Ivoire pour boucler le fonds à 60 milliards Fcfa de sorte à satisfaire 1.000.000 de ménages contre 400.000 actuellement.

«Nous souhaitons aller plus loin, car l’objectif n’est pas de se limiter à 50% ou 51% en 2020. Mais l’objectif du président de la République, c’est de faire en sorte que tous les ivoiriens, tous les ménages puissent avoir accès à l’énergie à domicile. C’est un programme qui est couplé  au programme national d’électrification rurale », a clarifié le ministre Abdourahmane Cissé.

Il a rappelé qu’au cours des dernières années, de gros investissements ont été réalisés au niveau de l’électrification en milieu rural.

«Le taux de couverture qui représente le pourcentage de localités électrifiées sur le nombre de localités total était de l’ordre de 33% en 2011 et nous souhaitons arriver à 80% en 2020 », a promis le ministre précisant que sur 8518 localités identifiées en 2011 plus de 5000 ont été déjà électrifiées et l’objectif pour fin 2020 est de satisfaire 6.778 localités.

Le PEPT initié par le ministère en charge du Pétrole et de l’Energie a été adopté en Conseil des ministres le 27 mai 2014 en vue de permettre à une frange plus importante de la population d’avoir à l’horizon 2020 un accès effectif à l’électricité à travers des modalités souples d’acquisition de leurs branchements –abonnements.

Ainsi les couches sociales à faibles revenus paieront désormais 1000 Fcfa pour accéder à l’électricité, le remboursement du solde du prix du kit PEPT évalué à environ 150.000 Fcfa, s’effectuera à travers les achats d’énergie de l’abonné sur une période de dix ans. Le Kit comprend le branchement, l’abonnement et l’installation intérieure en cas de besoin.

Les ressources du Fonds PEPT sont constituées par les dotations et subventions de l’Etat, les emprunts contractés par l’Etat et affectés au fonds, les produits des placements du fonds et les intérêts des prêts consentis, les dons et legs…

Après l’exposé des motifs et les réponses aux nombreuses préoccupations des parlementaires par le ministre Abdourahmane Cissé, le projet de loi a été adopté à l’unanimité des membres présents de la CAEF de l’Assembl2e nationale.

(AIP)

bsp/ask

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Célébration de ses 25 ans : Soum Bill entame les festivités au Burkina Faso

Présidentielle 2020 : "Ce que risque Ouattara s’il est candidat"