La CEDEAO annonce un milliard de dollars pour lutter contre le terrorisme





CEDEAO,terrorisme,un milliard de dollars


Les dirigeants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) ont annoncé samedi la mobilisation d’un milliard de dollars, soit environ 500 milliards FCFA sur quatre ans pour lutter contre le jihadisme dans la région, appelant à l’aide des Nations Unies à travers la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).
«Les débats nous ont permis d’adopter des décisions très fortes. La conférence élargie au Tchad et à la Mauritanie a adopté un plan d’action et de mobilisation de ressources à hauteur d’un milliard de dollars pour la lutte contre le terrorisme », a annoncé le président nigérien Mahamadou Issoufou à la clôture du sommet en présence du président de la République de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara.
Le plan et son budget, qui font appel uniquement à des ressources internes, seront présentés en décembre lors du prochain sommet de la Communauté à Abuja. Toutefois, l’argent qui sera versé servira à renforcer les capacités opérationnelles des armées nationales ainsi que des forces conjointes, comme le G5 Sahel ou la Force multinationale mixte du bassin du lac Tchad.
«Le G5 est loin d’être mort. Le communiqué final du sommet montre bien le soutien de la Cédéao au G5 Sahel et à la Force mixte du bassin du lac Tchad », a souligné le président nigérien, président en exercice de la Cédéao.
Dans l’immédiat a indiqué, le président le président Mahamadou Issoufou, les forces du G5 Sahel et du bassin du lac Tchad  seront sur le terrain.
Selon le président de la commission de la Cédéao, Jean-Claude Brou, “2 200 attaques ces quatre dernière années ont occasionnées 11 500 morts, des milliers de blessés, des millions de déplacés, une activité économique considérablement affectée et des conflits intercommunautaires exacerbés au Sahel et une menace qui s’étend au Sud.
Après le sommet le chef de l’Etat ivoirien a regagner Abidjan samedi dans la soirée.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Deuil : L'hommage de Deli Simon à Arafat dj

Crises au Burida / Irène Viéra ( DG) :’’Pourquoi je n’ai pas démissionné. ..’’