Interventions des sapeurs-pompiers : Les statistiques du premier semestre 2019 font peur





sapeurs-pompiers,statistiques,premier semestre


Les statistiques du premier semestre 2019 du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) donnent froid dans le dos tant elles sont en hausse. 14.354 victimes ont été enregistrées contre 12.656 à cette même période en 2018. Soit une hausse de 13,42 %.
Les soldats du feu ont constaté 493 décès, 1.561 victimes sans évacuations et 12.300 évacuées vers les centres hospitaliers. Le GSPM a enregistré 11.169 interventions au total contre 9.289 sur la même période en 2018. Ce qui équivaut à une hausse de 20,11 %. Il précise toutefois qu’il y a eu 182 fausses alertes.
Parmi les interventions du premier semestre 2019, il y a eu 6.933 accidents de la circulation (62,07 %) et 1.149 cas d’incendies (10,29 %).
Les accidents de la circulation ont enregistré à eux-seuls, 12.564 victimes représentant 87,53 % des victimes du premier semestre. Parmi elles, 10.743 ont été transportées vers des centres de santé, 1.518 n’ont pas été évacuées pour diverses raisons et 303 sont décédées.
14 personnes sont décédées suite à des incendies et 84 à l’occasion de malaises ou maladies.
Concernant les incendies, 501 concernent des incendies de domiciles, 127 des véhicules et 212 sont à caractère électrique (compteurs, tableaux ou transformateurs).
Les interventions du GSPM concernent également la prise en charge de 249 aliénés menaçants ou malades mentaux qui ont été transportés vers des hôpitaux psychiatriques.
Les communes qui enregistrent le plus grand nombre d’interventions sont Yopougon (2318), Cocody (1546) et Abobo (1015).
Comme on peut le constater, les tendances sont à la hausse et devraient interpeller chacun à la prudence.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Tribunal militaire : Le préfet de police d’Abidjan convoqué

Deuil : Arafat DJ est décédé