‘’Tchomba’’, une mandature sous le sceau de la coexistence pacifique !







Le président de l’Assemblée Nationale, SEM Amadou Soumahoro, n’a pas vraiment usurpé son surnom de ‘’Tchomba’’, c'est-à-dire dans sa langue maternelle, ‘’l’aîné, le sage, le bien-aimé’’. Il le prouve chaque jour par ses actions au service de sa Nation, son parti et son ‘’guide éclairé’’, son mentor, le président Alassane Ouattara. Elu par ses collègues députés le 7 mars 2019, nouveau président de l’hémicycle ivoirien, avec un score brejnévien, en remplacement de son prédécesseur, Soro Kigbafori Guillaume, abonné  hier à ‘’l’école buissonnière’’ au parlement, ‘’Tchomba’’ s’est résolument engagé à diriger autrement l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. Avec un triptyque comme slogan et devise : union, discipline et travail. Vous avez dit travail ? Le nouveau président de l’Assemblée Nationale est reconnu par ses collaborateurs comme un grand bosseur, qui aime la perfection, le travail bien fait. Ils disent tous de lui ceci : « On ne sait jamais à quelle heure, il se repose ou prend des forces. » une autre vertu bien caressée par lui et inculquée à ses collaborateurs immédiats, c’est la discipline. Alors ne comptez pas sur lui pour être un ‘’abonné absent’’ à l’hémicycle comme le ‘’viré’’. Qui ‘’vadrouille’’ dans la partie Nord du pays pour abreuver les populations d’intox et de faux ! (Ses traces seront très bientôt balayées dans le Nord), ‘’Tchomba’’ ne connaît pas ce qu’on appelle la fatigue ou le repos. Il répond toujours présent à l’appel de la patrie, du peuple, de son parti et du chef de l’Exécutif ivoirien, le président Alassane Ouattara dont il approuve pleinement les idéaux de rassemblement, de paix et de ‘’vivre-ensemble’’, de coexistence pacifique, de concorde civil en dépit de toutes les petites choses comme les divergences politiques. ‘’Tchomba’’ inscrit sa mandature sous le sceau de la paix dans les cœurs et les esprits de ses collègues députés, les dignes représentants du peuple ivoirien au ‘’Palais du Peuple’’ de Côte d’Ivoire : l’Assemblée Nationale. Pas de barrière entre les groupes parlementaires  qui se côtoient à l’hémicycle. Point de querelles intestines aussi. Tous unis pour la Côte d’Ivoire, une et indivisible. Et fixation sur la paix et la stabilité, préalable à tout développement. C’est ce message de paix que cet apôtre de la non-violence et donc de la coexistence pacifique s’évertuera à délivrer aux élus de la Nation et donc au peuple souverain de Côte d’Ivoire qui a placé sa confiance en eux. Avec maîtres-mots : la courtoisie, le bon ton, le respect des différences, la quête permanente de la cohésion sociale pour préserver ce pays de tous dérapages. Les tournées qu’il pourrait demain effectuer dans le pays profond tourneront autour de cet appel à demeurer unis et soudés pour préserver cette denrée précieuse qu’est la paix.

 

Bonne lecture et à la semaine prochaine, inch’Allah !

Bill Terrasson

En lecture en ce moment

Liberté de la presse : la Côte d’Ivoire progresse de 11 places

Kandia Camara visite des salles construites à partir de plastique recyclé à Gonzagueville