Coopération : la Côte d’ivoire et le FMI en phase pour renforcer le social en faveur des populations





FMI,Gon coulibaly,Christine Lagarde


La Côte d’Ivoire et le Fonds Monétaire International (FMI) se sont dits en phase, ce dimanche à Washington DC, sur la nécessité de renforcer le social en faveur des populations.
 
Les deux parties ont exprimé cette convergence de vue au cours d'une séance de travail entre le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, et la Directrice générale du FMI, Christine Lagarde.
 
Pour Amadou Gon Coulibaly, des efforts considérables ont été faits en Côte d'Ivoire depuis 2011 en matière d'accès des populations aux services sociaux, notamment la santé, l’éducation, l'eau potable. Toutefois, il estime nécessaire d'en faire davantage, pour continuer d’améliorer les conditions de vie des Ivoiriens. 
 
D'où la mise en place par le président de la République Alassane Ouattara du Programme Social du Gouvernement (PSGouv) 2019-2020, en cours d’exécution.
 
Le FMI s'est dit totalement en phase avec le gouvernement ivoirien. Christine Lagarde a informé Amadou Gon Coulibaly du cadre que son institution mettra bientôt en place pour renforcer le suivi du social dans ses programmes avec ses pays partenaires. 
 
Les deux parties ont, par ailleurs, fait le point de la mission d’évaluation en Côte d'Ivoire de mars dernier ; et se sont dit satisfaites de ses conclusions.
 
La revue indique la consolidation des acquis en matière de gestion macroéconomique, avec un taux de croissance de 7,4%, un taux d'inflation de 0,4%, et un ratio d'endettement de 48% du Produit Intérieur Brut (PIB), sur une norme communautaire de l’UEMOA de 70 %.
 
La séance de travail se tenait dans le cadre des Réunions de Printemps de la Banque mondiale et du FMI.
 
Lambert KOUAME

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Football/ Mtn Ligue1 ( 23e journée) : l'Asec et l'Africa se neutralisent (1-1)

Taekwondo / Tournoi du Grand Slam : Gbagbi Ruth décroche la médaille d'argent