Législatives : revers pour Emmanuel Macron, sans majorité pour gouverner





legislatives-revers-pour-emmanuel-macron-sans-majorite-pour-gouverner


Avec 245 sièges, la coalition présidentielle Ensemble obtient une majorité toute relative, selon les estimations annoncées dimanche soir, loin des 289 députés synonymes de majorité absolue à l’Assemblée nationale. Un revers pour Emmanuel Macron qui ne sait pas, à l’heure actuelle, comment gouverner.

Emmanuel Macron et sa majorité s’attendaient à un second tour des élections législatives difficile, mais sans doute pas à subir un tel revers. Avec seulement 245 sièges de députés obtenus par la coalition présidentielle, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, dimanche 19 juin, la majorité absolue à l’Assemblée nationale n’est pas atteinte et le chef de l’État se retrouve dans l’incapacité de gouverner sur la seule base de sa coalition. Une première pour un président de la République tout juste élu depuis l’inversion du calendrier électoral, en 2002, faisant passer les législatives après la présidentielle.

Derrière, si la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes), née de l’union de La France insoumise (LFI), d’Europe Écologie-Les Verts (EELV), du Parti socialiste (PS) et du Parti communiste (PCF), obtient 131 élus, devenant ainsi la deuxième force politique au Palais Bourbon – pour peu que celle-ci reste unie – c’est bien le résultat du Rassemblement national (RN), avec 89 députés, qui impressionne et surprend, alors que Les Républicains (LR) obtiendraient, eux, 61 sièges.

Lire sur france24.com

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Super Ligue 2: Les rencontres débuteront le 19 aout prochain

Téléphone au volant : voici quand il y a infraction, selon le commissaire Ange Kessi