Soutien aux femmes : « La Fada », une plateforme pour booster les mères seules





soutien-aux-femmes-la-fada-une-plateforme-pour-booster-les-meres-seules


 

A l’initiative de sa présidente fondatrice, Ange Koffa, la Fondation mère seule et brave a organisé, le samedi 15 janvier 2022, à Abidjan-Cocody 2 Plateaux,  la première édition de la « Fada », un moment de partage d’expériences et de coaching, sous le thème : « comment organiser sa vie de mère seule ».

Cette rencontre qui a vu la participation d’une quinzaine de femme et quelques hommes,  a été l’occasion pour chacune de parler de son vécu. Mères célibataires seules, veuve, mariées avec des hommes confrontés à des difficultés, divorcées avec des enfants à charge, elles étaient toutes là pour s’écouter, se parler,  se conseiller et se booster pour affronter  leurs difficultés.

 Mme Halima Cissé, Assistante du représentant  du HCR au Niger et Ambassadrice de la fondation dans ce pays, invitée de cette première édition a apporté une touche particulière à ce rendez-vous du donner et du recevoir.

 « Nous encourageons, célébrons et honorons ces braves femmes et mères seules qui luttent jour et nuit pour assurer le bien-être de leurs enfants », a tenu à préciser Ange Koffa qui a profité pour annoncer que la « Fada » sera organisée de façon bimensuelle.

 Depuis sa création il y a déjà une année, la Fondation mère seule et brave a organisé plusieurs activités dont une masterclass cocktail avec Nina Loukou à bingerville et une autre masterclass avec madame Frida Jordan sur le maquillage. Elle a soutenu des ONG, rendu visite à des mères en prison avec leurs bébés et organisé un partage de vivres aux mères vulnérables.

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Visite du chef de l’État dans la Marahoué : Hamed Bakayoko s'attaque ouvertement à l'opposition

Les recommandations de Dao Mariam Gabala à Yacine Idriss Diallo, nouveau président de la Fif