Célébration de l'excellence à Port-Bouët: Dr Emmou et Didier Drogba récompensent les bacheliers





celebration-de-lexcellence-a-port-bouet-dr-emmou-et-didier-drogba-recompensent-les-bacheliers


L'édition 2021 de la  journée des bacheliers (J-Bac) s'est déroulée le jeudi 23 septembre dernier sur l’esplanade de l’hôtel communal en présence du parrain,  l'international footballeur ivoirien Didier Drogba. 

 Comme chaque année, le député-Maire de Port Bouët,  Dr Emmou Sylvestre,  a primé les meilleurs élèves de sa commune, pour  l’année scolaire 2020-2021. Le meilleur des meilleurs, lauréat du prix Soleil 2021, se nomme Kouassi Yao Jean-Cédric. Il a obtenu 335 points au baccalauréat. Il est reparti avec un kit composé de gadgets, d'une bourse d'étude d'une valeur d'un million de F cfa et d'un ordinateur. Les meilleurs de l'enseignement général, de l'enseignement technique et la plus jeune bachelière, âgée de 14 ans, quant à  eux, reçu chacun une bourse d'étude d'une valeur d'un million de F cfa. 

" Cet événement est celui de l’école ! L’école, source de la démocratie, et moyen le mieux indiqué pour combattre l’obscurantisme. Bâtir une école de la réussite est au cœur de ma vision", a insisté le premier magistrat de la commune de Port-Bouët. Qui, estime urgent que soient davantage cultivées et consolidées chez les jeunes,  les valeurs fortes du mérite, de l’effort et du travail bien fait qui constituent des bases essentielles de la réussite et de la promotion sociale. 

Le député-maire de Port-Bouët a aussi montré son grand intérêt pour le secteur éducation/formation. Il a informé que l’un des grands chantiers de son programme réside dans sa volonté de faire de l’institution scolaire la clé de voûte du développement de sa commune. " Nos efforts seront poursuivis afin que l’école à Port-Bouët offre aux élèves de réels moyens de réussite. Nous avons entamé un processus de concertation avec des partenaires institutionnels et économiques en vue de permettre à nos jeunes frères et sœurs de bénéficier de bourses d’études, de stages de formation ou des emplois", a déclaré Dr Emmou. 

 

Très attendue, l’intervention de Didier Drogba, lui qui a vu son cordon ombilical coupé à Port-Bouët, a porté sur des conseils. Le parrain a d’abord félicité les bacheliers en ce sens que l’obtention de ce diplôme est la voie à suivre pour réussir dans la vie professionnelle. "Il faut travailler, travailler et travailler sans relâche. L’humilité, l’ambition, la passion sont des mots qui me parlent beaucoup, car je suis quelqu’un de passionné et d’ambitieux. Quand j’atteins un objectif, je ne m’arrête jamais à cela. J’essaie toujours de voir ce qu’il a plus important à faire, parce que c’est dans mon Adn. Je pense avoir envie d’excéder, de donner le meilleur", a t-il confié. 

 A ses filleuls de la 3e édition de la J-Bac,  Didier Drogba a souhaité le meilleur pour l’avenir . « "Accrochez- vous, ce n’est pas facile et ça ne sera pas facile. Vous avez au moins une petite expérience qui va faire que si vous vous retrouvez dans des moments difficiles, vous saurez comment faire pour surmonter les difficultés. Il faut rêver, il faut rêver grand, vous avez un avenir radieux, je vous encourage, je vous souhaite le meilleur, toutes mes bénédictions vous accompagnent",  a-t-il recommandé aux nouveaux étudiants. 

Dans la foulée, l’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire a félicité le maire Emmou pour cette initiative qui, depuis trois ans, met en avant le meilleur pour Port-Bouët. "Je pense que cette initiative doit inspirer beaucoup de communes à Abidjan et partout en Côte d’Ivoire", a souhaité l’hôte du maire du Port-Bouët. 

Bien avant, la secrétaire générale de la mairie de Port-Bouët, Mme Aline Niamké, a souligné qu’à travers cette cérémonie de promotion de l’excellence, la mairie de Port-Bouët n’a qu’un seul objectif : faire des enfants de sa cité des citoyens responsables, dévoués à leur pays, obéissants aux lois et utiles à la société.   

Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Le Salon international de la Famille s'ouvre le 1er novembre à Abidjan

La saga des pros ivoiriens : Haller et Kessié insaisissables, Cristian Koffi enfin buteur