Malgré la non homologation du stade de Yakro, le ministre Amichia rassure : "la Côte d’Ivoire sera prête…"





malgre-la-non-homologation-du-stade-de-yakro-le-ministre-amichia-rassure-quotla-cote-divoire-sera-pretequot


Le président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Can 2023) en Côte d’Ivoire, François Amichia, a rassuré que le pays d’accueil qu’est la Côte d’Ivoire sera prête pour abriter le grand bal du football africain à la date indiquée.

 Après la visite des différents terrains d’entrainement ainsi que le stade principal de Yamoussoukro effectuée ce mercredi, le président de la Cocan a fait savoir "qu’après discussion avec les différents responsables (NDLR, en charges des travaux des infrastructures devant abriter la compétition) la Côte d’Ivoire sera prête pour la Can 2023", a rassuré le ministre.

A lire aussi: Non homologation du stade de Yamoussoukro : Dao Mariam Gabala analyse la décision de la Caf

"Nous avons visité les terrains d’entrainement. Nous pouvons dire que les travaux avancent bien. Au niveau de l’inphb, nous avons deux stades d’entrainement qui sont pratiquement sont terminés. Le stade d’entrainement qui est à côté du stade principal commence à être mis en valeur et nous a été certifié que d’ici à la fin de l’année, cela sera prêt", a détaillé le ministre, ajoutant que la Can, devant se tenir en 2023, la Côte d’Ivoire a encore un temps de réajustement des infrastructures.

Cette tournée avait pour objectif, selon le ministre, de faire l’état des lieux, les observations, les recommandations.

Sur le stade de Yamoussoukro, François Amichia dit avoir fait un certain nombre d’observations aux différents responsables aussi bien au niveau des flux, au niveau de la salle de conférence, au niveau des tribunes que sur le terrain.  Et dit espérer que ces observations seront prises en compte.

Cette visite du président du Cocan intervient après la non-homologation du stade de Yamoussoukro pour abriter la double confrontation entre la Côte d’Ivoire et le Malawi, dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022, au Qatar.

Après une visite d’inspection du stade de Yamoussoukro, la Confédération africaine de football (CAF), dans un courrier en date du 20 septembre a fait savoir aux autorités ivoiriennes que le stade de Yamoussoukro "ne répond pas aux exigences minimales des stades de la CAF".

 

Lambert KOUAME  

En lecture en ce moment

Décès d'Amadou Gon Coulibaly: Le message de Guillaume Soro

L’Agence Foncière Rurale lance un projet de sécurisation foncière dans 6 régions de la Côte d’Ivoire