76e assemblée générale des Nations unies : Kandia met la question du terrorisme et de la sécurité sous régionale sur la table





76e-assemblee-generale-des-nations-unies-kandia-met-la-question-du-terrorisme-et-de-la-securite-sous-regionale-sur-la-table


La menace terroriste et la sécurité sous régionale est devenue une véritable préoccupation pour les États de l’Afrique de l’Ouest. La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara, qui l’a si bien compris, l’a mis au centre des échanges avec ses homologues à la 76e session des assemblées générales des Nations unies, à New-York.

En effet, au cours des audiences qui se font pratiquement à pas de course, tant ils sont nombreux, la cheffe de la diplomatie ivoirienne, en plus de présenter les opportunités d’investissements en Côte d’Ivoire, met un accent particulier sur la menace terroriste dans la sous-région et sur la sécurité aux frontières. Mardi, elle a également abordé la même question avec ses homologues du Ghana, du Kosovo, de la Suisse, de l’Estonie et du Singapour.

"Nous avons à chaque fois évoquer les opportunités qu’offre notre Nation en matière d’investissement, mais surtout, nous avons fait cas de la question cruciale de la sécurité nationale et de la lutte contre le terrorisme dans la sous-région. Nous avons saisi l’occasion de ces rencontres pour présenter le fort intérêt de la Côte d’Ivoire et de son président de la République sur la question de la lutte contre le terrorisme à travers la création de l’académie internationale de lutte contre le terrorisme à Jacqueville", rapporte-t-elle.

Message apparemment reçu cinq sur cinq puisque la plupart de ses interlocuteurs promettent d’aider la Côte d’Ivoire et ses pays frontaliers.

Avec SE Sheik Shakhbout Al Nahyan, ministre D’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Émirats Arabes Unis, il s’est agi de réchauffer les relations entre les deux pays.

Autre temps fort pour la délégation ivoirienne, l’invitation de la ministre par Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie, à l’inauguration du building de la délégation permanente de ce pays auprès des Nations unies. Le président Turc ainsi que le Secrétaire général des Nations unies, présents à cette cérémonie, ont chacun salué l’initiative de ce pays qui vient ainsi d’instituer et de renforcer la grandeur de la Turquie par la construction de ce gigantesque immeuble au pied du siège des Nations Unies. La ministre Kandia Camara a salué l’intérêt accordé par la Turquie à la Côte d’Ivoire en invitant le président Alassane Ouattara qu’elle représente.

Toujours dans son offensive diplomatique, la cheffe de la diplomatie ivoirienne a reçu le ministre des Affaires étrangères du Portugal, S.E.M Augusto Santo Silva, dans les locaux de la délégation permanente de la Côte d’Ivoire auprès des Nations Unies.

La délégation ivoirienne, faut-il le rappeler, a pris une part active à l’ouverture des 76e assemblée générale des Nations-Unies.

 

Modeste KONÉ

Source : SERCOM

En lecture en ce moment

Réforme de la CEI: Le PDCI et EDS priés de prendre part aux séances de concertation

Une profanation et ses vérités