Guinée : Le président Ouattara membre d’une mission de haut niveau pour négocier le sort d’Alpha Condé





guinee-le-president-ouattara-membre-dune-mission-de-haut-niveau-pour-negocier-le-sort-dalpha-conde


Le président de la République, Alassane Ouattara, est, ce vendredi 17 septembre 2021, à Conakry, où ses pairs de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et lui s’entretiendront avec la junte militaire. Au menu de cette rencontre, le sort du président déchu, Alpha Condé.
En fait, le chef de l’Etat ivoirien fait partie d’une mission de haut niveau de la CEDEAO. Il sera rejoint en Guinée par son homologue ghanéen, Nana Akufo-Addo, président en exercice de l’organisation sous-régionale. Le sort de l’ancien président guinéen dépend de cette mission qui entend s’entretenir avec la junte sur une éventuelle porte de sortie d’Alpha Condé.
Jeudi, réunis à Accra, les présidents des Etats membres de la CEDEAO ont confirmé les sanctions contre la Guinée et ont même menacé de prendre des mesures individuelles contre les auteurs du putsch du 5 septembre 2021 qui a coûté le fauteuil au président Condé. Ils envisagent le gel des avoirs financiers des membres de la junte militaire et des interdictions de voyager. Ils insistent pour que la durée de la transition soit de très courte durée (elle ne doit pas excéder 6 mois.).
Le dimanche 5 septembre 2021, des hommes en armes ont perpétré un coup d’Etat en Guinée, déposant en fin de journée le président Alpha Condé, 83 ans. Le coup a été revendiqué par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, un proche du chef de l’Etat déchu. Le putsch a été condamné par de nombreuses nations et des organisations internationales et sous-régionales dont la CEDEAO.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Justice ivoirienne: Les femmes greffiers en ordre de bataille

Obsèques d’Amadou Gon Coulibaly : l’appel de Henriette Diabaté à la classe politique ivoirienne