Imposer le pass sanitaire ?







On n’en finira pas de sitôt avec les polémiques autour de la Covid-19. Les partisans de la thèse du complot ne faiblissent pas. Malgré les campagnes de sensibilisation pour la vaccination, ils trainent encore le pas. Quand ils n’avancent pas la thèse selon laquelle le vaccin n’empêche pas la maladie, ils estiment que les vaccins anti-Covid détruisent les anticorps et exposent à d’autres maladies. À l’heure où la Côte d’Ivoire connait une augmentation du nombre de cas de Covid-19, la méfiance à l'égard des vaccins est encore vive.

 

Dans notre pays, en août 2021, 112 personnes ont trouvé la mort à cause de la Covid-19. Le taux de positivité est passé à 7% et le seuil d’alerte a connu une hausse en passant de 3% à 5%. Comme si la situation n’était pas assez alarmante, le gouvernement observe l’évolution de l’épidémie avant toute prise de mesures contraignantes. À quel moment le gouvernement imposera-t-il, en plus des mesures de protection déjà en vigueur, le pass sanitaire ? Ce pass qui permet de vérifier le statut vaccinal, le résultat d’un test négatif ou le certificat de rétablissement d’une personne, lui permettant l’accès à un lieu ou événement ? Il faut, à notre avis, imposer le pass sanitaire car cela aura un impact non négligeable dans la lutte contre le coronavirus.

 

Dans un contexte où il est de plus en plus certain que les populations devront vivre longtemps avec cette maladie, il ne faut plus tergiverser avec les mesures tant que celles-ci peuvent préserver des vies, surtout celles des personnes les plus fragiles. Il ne faut pas attendre que la situation se dégrade davantage. Car ce n’est plus le taux de contaminés qui inquiète, mais de plus en plus le nombre grandissant de morts liées à cette maladie. Il faut agir, et vite.

 

Eric Diomandé

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Agro-industrie : près de 30 milliards FCFA d'investissement pour une unité industrielle à Bonoua

L'arrivée de la dépouille mortelle du premier ministre Hamed Bakayoko (Images)