Soroïstes, rassurez-vous !







Le quotidien d’informations générales, Générations Nouvelles, a décidé de promouvoir tous ceux et celles qui font avancer le combat de Guillaume Soro. Leur liste sera présentée jusqu’au bout. Personne ne sera exclu. 

« Bonifon, Affoussy Bamba, Koné Zié, Zeinab Ayoub, Djénéba Diarrassouba, : Ces Amazones qui vont installer Guillaume Soro au pouvoir d’Etat. Leur leçon de fidélité et de courage à certains hommes ». Ce titre a occupé la première page de votre journal, Générations Nouvelles (édition du mercredi 18 août 2021). Quelques jours plus tard, à la Une de l’édition du 27 août, nous avions comme titre principal : « Très engagés aux côtés de l’ex-PAN : Ces jeunes loups qui portent le Soroïsme à bout de bras. Ces ‘’soldats’’ bénévoles qui veulent envoyer Soro au pouvoir ». L’un après l’autre, chacun de ces titres, illustrés par les images des personnes citées dans ces différents dossiers, ont provoqué un mécontentement chez certains partisans du président de GPS. D’une part, ils ont fustigé l’absence, dans ces publications, de noms d’acteurs qu’ils jugent aussi méritants. D’autre part, ils ont estimé que ce type de publications sont de nature à provoquer des frustrations chez ceux qui ne sont pas cités. Nous venons ici rassurer tout le monde.

NUL NE SERA EXCLU  

D’abord, ces articles n’ont aucunement pour but de créer des frustrés. Bien au contraire, l’objectif est de contribuer, à notre humble façon, à promouvoir les actions de toutes celles et de tous ceux qui participent activement à l’avancée du combat de Guillaume Kigbafori Soro.

Ensuite, en prenant cette initiative, nous étions conscients, en tant qu’êtres humains, de commettre involontairement des omissions. C’est pourquoi, aussi bien dans le premier que dans le deuxième dossier, nous avons pris soin de préciser que ces premières listes n’étaient pas exhaustives. Oui, elle est longue, très longue, la liste des militants, sympathisants de Générations et Peuples Solidaires (GPS) ou d’admirateurs de Guillaume Soro qui se battent au quotidien, aussi bien sur le territoire ivoirien qu’à l’extérieur, pour l’accession du « leader générationnel » au pouvoir d’Etat par la voie des urnes. Mais, aussi nombreux qu’ils soient, ils seront tous magnifiés par Générations Nouvelles. Ainsi, après ces premiers dossiers, nous avons pris soin d’annoncer la suite. Ce qui signifie qu’il y en aura d’autres, et bien d’autres. Une fois encore, nous tenons à rassurer tous ceux et toutes celles qui n’ont pas encore été cités. Chaque Soroïste, actif aussi bien sur la toile que sur le terrain, en Côte d’Ivoire comme dans le reste du monde, sera célébré jusqu’au bout de notre combat commun. Car, nous jugeons important, voire impérieux de mettre en exergue les actions menées par chacun d’entre vous au risque parfois de votre vie. Oui, nous le savons et nous le vivons depuis quelques années, il n’est pas aisé de revendiquer son soutien ou son estime pour l’ancien président de l’Assemblée, à fortiori agir pour lui. Nous savons qu’être partisan de Guillaume Soro, devenu l’ennemi à abattre du pouvoir Rhdp pour avoir nourri l’ambition légitime de briguer la magistrature suprême de son pays, peut faire perdre son poste, perdre ses biens, aller en prison, perdre la vie.

Donc, les citoyens qui bravent autant d’abus, méritent d’être célébrés. Avant même la saine émulation qu’elle peut susciter au sein de la famille GPS, cette célébration permet aux Soroïstes du monde de mieux se connaître et de se savoir nombreux constamment à l’œuvre contrairement aux campagnes de désinformation des adversaires politiques.

Nous n’oublions pas non plus ces nombreux acteurs au rôle très déterminant, mais qui préfèrent rester dans l’ombre. Soyez tous salués. La lutte continue.

Cissé Sindou   

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Point de la situation de la maladie à Coronavirus du vendredi 12 juin 2020

Déguerpissement de la zone industrielle de Yopougon : des femmes manifestent non loin des locaux de la première dame à Cocody