Suspension du SG du FDFP : Joël N’Guessan engage le bras de fer avec les administrateurs qui s’opposent





suspension-du-sg-du-fdfp-joel-nguessan-engage-le-bras-de-fer-avec-les-administrateurs-qui-sopposent


Le président du comité de gestion du Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP), Joël N’Guessan, a décidé d’engager le bras de fer avec les administrateurs de cette structure qui ont décidé de s’opposer à sa décision de suspension du secrétaire général de cette structure, Ange Leonid Barry-Battesti. Dans un courrier qu’il a adressé au président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), il demande à ce dernier d’"acter la décision de suspension du SG du FDFP à titre conservatoire".
Les administrateurs du collège des employeurs, dans un communiqué, ont déclaré ne pas se reconnaître dans la décision de suspension du SG du Fonds. « Par un long courrier rendu public (non signé portant l’en-tête de la CGECI) sur les réseaux sociaux et dans la presse ce lundi 23 août 2021, les administrateurs du collège des employeurs du FDFP tirant la conséquence de faits volontairement tronqués, se rapportant à l’affaire de malversations avérées dans la gestion du FDFP suite aux investigations menées par l’Inspection générale de l’Etat (IGE) saisie par la Haute autorité pour la bonne gouvernance, déclarent ne pas se reconnaître dans la décision de suspension à titre conservatoire du secrétaire général du FDFP qu’ils qualifient d’ailleurs d’unilatérale", explique Joël N’Guessan.
Tout en marquant son étonnement, le président rappelle que cette décision est la "résultante de la mise en œuvre des délibérations de la session extraordinaire du comité de gestion du mardi 17 août 2021". Selon lui, il était question au terme de cette rencontre que chaque collège des administrateurs devait envoyer par écrit et sous 48 h ses observations sur le rapport de l’IGE et proposer les mesures conservatoires et recommandations qui s’imposent. Malheureusement, fait-il constater, l’avis du collège des employeurs est parvenu largement au-delà des 48 h et "est donc forclos".
"Au total donc, sur la base de 5 voix pour, 3 abstentions et 4 voix forcloses (celle du collège des employeurs), j’ai décidé à titre conservatoire de suspendre le secrétaire général du FDFP au nom du comité de gestion et en toute légalité le vendredi 20 août 2021 en application des résolutions de la session extraordinaire du 17 août 2021", fait savoir Joël N’Guessan. C’est pourquoi, a-t-il conclu, et en se réservant le droit de produire un communiqué de réponse, il a demandé au président de la CGECI d’"acter la décision de suspension du SG du FDFP à titre conservatoire".

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Communiqué du Conseil des ministres du 19 février 2020

Projet immobilier sans apport initial des enseignants : les choses se précisent